Guérir la dystrophie myotonique?

Crédit : FRQS

En 5 secondes

Le professeur Pascal Chartrand pense que la recherche n'a jamais été aussi près de pouvoir offrir un premier traitement aux personnes atteintes de dystrophie myotonique.

La recherche n'a jamais été aussi près de pouvoir offrir un premier traitement aux personnes atteintes de dystrophie myotonique, la plus fréquente des dystrophies musculaires chez l'adulte. Selon Pascal Chartrand, professeur et chercheur au Département de biochimie et médecine moléculaire de l'Université de Montréal, ce serait une question de quelques années seulement.

En collaboration avec des chimistes montréalais de NuChem Thérapeutiques et grâce au soutien de deux organismes – AmorChem, un fonds de capital de risque spécialisé dans la valorisation de la recherche en sciences de la vie, et la compagnie pharmaceutique suisse Roche – qui ont tout de suite vu le potentiel de ses travaux, Pascal Chartrand testera diverses molécules chimiques sur des modèles de souris. Si ses essais s'avèrent concluants, ces précurseurs de médicaments pourront passer à la phase de l'étude clinique.

Lire la suite sur le site du FRQS.