Le professeur Yves Joanette nommé président du Conseil mondial de lutte contre la démence

Yves Joanette, directeur scientifique de l’Institut du vieillissement des IRSC et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

Yves Joanette, directeur scientifique de l’Institut du vieillissement des IRSC et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

En 5 secondes

Yves Joanette devient président du Conseil mondial de lutte contre la démence.

Le 25 février dernier, le Conseil mondial de lutte contre la démence (World Dementia Council) a élu le Dr Yves Joanette, directeur scientifique de l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), à sa présidence. Le Conseil mondial de lutte contre la démence a été créé pour donner suite à un engagement pris au sommet du G8 (aujourd’hui le G7) sur la démence en 2013. D’autres pays s’y sont joints depuis. En tant que président, le Dr Joanette supervisera le travail du Conseil pour coordonner les efforts mondiaux et aider à trouver des solutions tangibles au défi de la démence.

Au Canada, on estime que de 6 à 15 % des personnes de plus de 65 ans vivent avec la maladie d’Alzheimer ou une autre forme de démence. Dans le monde, leur nombre atteindrait 47,5 millions. La démence ne connaît donc pas de frontières, et c’est pourquoi les membres du Conseil travailleront ensemble pour accélérer la mise au point et la commercialisation de médicaments, de traitements et de soins qui améliorent le sort des gens atteints de démence partout sur la planète.

À titre de directeur scientifique de l’Institut du vieillissement des IRSC et de professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, le Dr Joanette a contribué de près aux efforts de recherche sur la démence au Canada et à l'échelle internationale. Il codirige actuellement la Stratégie de recherche sur la démence des IRSC, dans le cadre de laquelle le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (ou CCNV) est financé. Le CCNV met en contact plus de 350 chercheurs canadiens pour améliorer le diagnostic, les traitements et la qualité de vie des personnes atteintes de démence et celle de leurs soignants. Grâce à l’expérience du Dr Joanette et à l’expertise reconnue du Canada dans la recherche sur la démence, notre pays contribuera grandement au travail du Conseil mondial de lutte contre la démence.

«C’est impressionnant de voir la volonté et le dévouement de tous les membres du Conseil. Vu l’ampleur du défi, ce n’est que par un effort concerté de tous les secteurs et de tous les pays que nous pourrons avoir une influence réelle sur la vie des personnes aux prises avec cette terrible maladie. Au cours des prochains mois et des prochaines années, nous travaillerons sans relâche pour les gens qui vivent avec la démence, leur famille et les soignants», a déclaré le Dr Joanette à l'annonce de sa nomination.