Égalité des sexes : Marie-Thérèse Chicha honorée par le gouverneur général

Marie-Thérèse Chicha, professeure à l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal, fait partie des cinq lauréates de 2015 des Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire «personne».

Marie-Thérèse Chicha, professeure à l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal, fait partie des cinq lauréates de 2015 des Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire «personne».

Crédit : Amélie Philibert.

En 5 secondes

Marie-Thérèse Chicha, professeure à l'École de relations industrielles, fait partie des lauréates 2015 des Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire «personne».

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, les cinq lauréates de 2015 des Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire «personne» ont été annoncées aujourd'hui.

La professeure de l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal Marie-Thérèse Chicha fait partie de ces Canadiennes exceptionnelles, aux côtés de Monique Bégin (Ottawa), militante, politicienne et professeure; Ruth Elwood Martin (Vancouver), médecin de famille et chef de file en santé et éducation carcérales; Sheila McIntyre (Ottawa), juriste militante, érudite et enseignante; et Dee M. Dooley (Halifax), bénévole, militante et chef de file en matière de justice sociale.

«Les femmes récompensées par ces prix mènent une lutte courageuse, chacune à leur manière. Professionnelles, bénévoles ou militantes, elles sont des sources d'inspiration. Par leurs actions, elles ont démontré qu'on peut avancer de bien des façons, que ce soit en s'engageant dans sa communauté ou en travaillant sur des enjeux d'intérêt national ou international. Elles ont montré la même détermination que les “Célèbres cinq” et nous saluons aujourd'hui leur apport au progrès de l'égalité des sexes dans notre pays», a déclaré l'honorable Patricia A. Hajdu, ministre de la Condition féminine du Canada.

Marie-Thérèse Chicha est professeure titulaire à l'École de relations industrielles de la Faculté des arts et des sciences et titulaire de la Chaire en relations ethniques de l'Université de Montréal. Depuis le début de sa carrière, elle a maintenu résolument le cap sur les objectifs de l'équité et de l'égalité des sexes ainsi que sur la lutte contre les discriminations. Cette passion l'a amenée à présider le comité consultatif d'expertes mandaté pour préparer la Loi sur l'équité salariale du Québec et, de 2001 à 2004, à faire partie du groupe de travail fédéral chargé d'examiner les dispositions législatives sur l'équité salariale.

Mme Chicha a significativement contribué à approfondir et documenter la réalité de la discrimination systémique à l'égard des femmes et des minorités visibles. Ce savoir-faire et cette volonté de changement ont également marqué ses activités internationales à titre d'experte-conseil auprès du Bureau international du travail, à Genève, et auprès d'autres organisations et gouvernements en Europe ou ailleurs dans le monde.

D'origine libanaise, Mme Chicha a mis son expertise au service de l'intégration professionnelle des immigrantes. Elle a fait beaucoup pour promouvoir la diversité dans les organisations. L'étendue de son expérience professionnelle et communautaire atteste son dévouement. Elle estime que la recherche universitaire ne devrait pas seulement se limiter à enrichir les connaissances, mais qu'elle doit participer activement à la transformation de la société, et ce, tant au Canada qu'à l'échelle internationale. Tout cela fait d'elle une chef de file passionnée et inspirante.

L'affaire «personne» : les faits en bref

Les Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire «personne» ont été institués en 1979, à l'occasion du cinquantenaire d'une cause déterminante : l'affaire «personne». Commémorée chaque année le 18 octobre, l'affaire «personne» a marqué un tournant dans l'histoire en 1929. Cinq Canadiennes : Emily Murphy, Henrietta Muir Edwards, Louise McKinney, Irene Parlby et Nellie McClung, ont alors obtenu la reconnaissance des femmes comme «personnes» à part entière au sens de la loi au Canada. La cérémonie de remise des prix de 2015 a été reportée en raison des élections générales d'octobre dernier.

La vidéo intitulée Les femmes. Sont. Des personnes, qu'on peut voir sur le site Web du gouvernement du Canada, présente l'affaire «personne» et les «Célèbres cinq» qui ont ouvert la voie à la participation des femmes à tous les aspects de la vie canadienne.