Je cherche des planètes

Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

Le doctorat de Marie-Ève Naud porte sur la recherche de planètes extraterrestres. Elle en a découvert une grâce à des observations faites depuis le télescope Gémini, au Chili.

Je m'intéresse à la recherche de planètes situées en dehors du système solaire. Mon doctorat consiste en la rédaction de trois articles sur cette quête fascinante. Dès 2011, j'en ai découvert une grâce à des observations faites au télescope Gémini, au Chili.

Géante gazeuse, GU Psc b est située à 155 années-lumière de nous dans la constellation des Poissons. Elle orbite très loin de son étoile, à 2000 fois la distance Terre-Soleil. Elle présente des caractéristiques vraiment étranges qui nous forcent à redéfinir ce genre d'objets. J'ai eu de la chance, car GU Psc b est la seule à avoir été observée parmi 90 systèmes potentiels que nous avions repérés.

Cette observation a été retenue parmi les 10 découvertes de l'année 2014 de Québec Science1. Après mon doctorat, j'aimerais me consacrer à la communication scientifique, idéalement au sein de l'Institut de recherche sur les exoplanètes de l'Université de Montréal.

1 Par la suite, la revue américaine Discover a cité la découverte comme l'un des 100 plus importants faits scientifiques de l'année.

Marie-Ève Naud

En savoir plus

Directeur de recherche

Bourse

  • Fonds de recherche du Québec ‒ Nature et technologies, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, bourse Hubert-Reeves

Publications

Propos recueillis par Mathieu-Robert Sauvé