Louise Arbour reçoit la médaille Pearson pour la paix

Louise Arbour, diplômée de l'UdeM, reçoit la médaille Pearson pour la paix du gouverneur général du Canada, David Johnston.

Louise Arbour, diplômée de l'UdeM, reçoit la médaille Pearson pour la paix du gouverneur général du Canada, David Johnston.

Crédit : Amélie Philibert.

En 5 secondes

Louise Arbour, grande défenderesse des droits de la personne et des libertés civiques et coprésidente de la campagne de financement Campus Montréal, est la lauréate de la médaille Pearson pour la paix

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, remettra la 29e médaille Pearson pour la paix à Louise Arbour au cours d'une cérémonie qui aura lieu à Rideau Hall le 17 mars.

Mme Arbour, diplômée de la Faculté de droit de l'Université de Montréal et coprésidente de la campagne de financement Campus Montréal ‒ qui réunit l'UdeM, HEC Montréal et Polytechnique Montréal ‒, est présentement juriste en résidence au cabinet Borden Ladner Gervais et fournit des conseils stratégiques aux avocats du groupe Litige. Me Arbour a siégé à la Cour suprême du Canada, à la Cour d'appel de l'Ontario et à la Haute Cour de justice de l’Ontario. Elle a occupé des postes importants à l'Organisation des Nations unies, dont celui de haute-commissaire aux droits de l'homme, et elle siège à la Commission internationale contre la peine de mort et à la Commission mondiale sur les politiques en matière de drogues. Me Arbour a reçu de nombreux doctorats honorifiques, dont un de l'Université de Montréal, et elle est compagnon de l'Ordre du Canada depuis 2007 et grande officière de l'Ordre national du Québec depuis 2009.

À propos de la médaille Pearson pour la paix

La médaille Pearson pour la paix est décernée à un Canadien qui, dans l'exercice de sa profession ou par son action bénévole, a contribué à l'avancement des causes auxquelles s'est voué Lester B. Pearson, soit l'aide aux pays en développement, la médiation lors de conflits armés, le secours aux réfugiés et autres personnes dans le besoin, l'égalité des droits et la justice pour tous, ainsi que les changements pacifiques dans le monde grâce au droit international et par l'intermédiaire d'organismes internationaux.