Décès du professeur et vice-recteur émérite Jacques St-Pierre

En 5 secondes

«Je pense que le souvenir le plus impressionnant et le plus durable de ma carrière, c'est d'avoir enseigné pendant plus de 20 ans à des étudiants à qui je donnais le…

Véritable pionnier, Jacques St-Pierre est le premier Québécois à obtenir un doctorat en statistiques mathématiques, en 1954. Architecte visionnaire de l’informatisation à l’Université de Montréal, il est à l’origine de l’acquisition du premier ordinateur de l’UdeM en 1958. De sa carrière universitaire, il dira en 2011 : «Je pense que le souvenir le plus impressionnant et le plus durable de ma carrière, c’est d’avoir enseigné pendant plus de 20 ans à des étudiants à qui je donnais le goût de faire des mathématiques.» Jacques St-Pierre est décédé le 29 mars 2016.

«Jacques St-Pierre a été le premier à occuper le poste de vice-recteur à la planification, au milieu des années 60, a souligné le recteur de l’UdeM, Guy Breton. Depuis, la planification fait partie intégrante du développement de notre université, une université que M. St-Pierre a largement contribué à moderniser, sur les plans aussi bien administratif que technologique. Il compte au nombre de nos bâtisseurs.»

Son adjoint au vice-rectorat à la planification et successeur à la tête de l’Association des professeurs retraités de l’Université de Montréal, Jacques Boucher, a témoigné pour sa part de l’ascendant que Jacques St-Pierre a eu sur son parcours universitaire : «À chaque tournant de ma carrière, à chaque distinction qui m’a été remise, à chaque nomination, Jacques n’était jamais bien loin.» Il résume avec émotion que, «sans Jacques St-Pierre, ma vie n’aurait pas été la même».

Jacques St-Pierre est l’auteur de plusieurs contributions à la recherche qui ont connu un grand retentissement, notamment ses travaux d’application des méthodes statistiques dans le domaine biomédical. Sa carrière scientifique a été récompensée maintes fois : Médaille du Lieutenant-gouverneur de la province de Québec (1945), Ordre du Canada (1991) et Ordre national du Québec (1999).

Les grands moments de la carrière de Jacques St-Pierre

  • 1947 Est nommé professeur au Département de mathématiques
  • 1966 Fonde le Département d’informatique et de recherche opérationnelle
  • 1969 Devient directeur du Centre de recherches mathématiques
  • 1972 Devient le premier vice-recteur à la planification
  • 1984 Met sur pied et tient les rênes de la Direction de l’enseignement de service en informatique
  • 1984 Participe à la fondation de l’Association des professeurs retraités de l’Université de Montréal, qu’il présidera jusqu’en 2011