Lancement du nouveau numéro de la revue Possibles

C'est la première fois que la revue Possibles aborde le thème autochtone en 40 ans de publication

C'est la première fois que la revue Possibles aborde le thème autochtone en 40 ans de publication

En 5 secondes

La revue Possibles publie un numéro spécial entièrement consacré aux nouvelles mouvances autochtones. Quatre enseignantes et deux étudiants de l'UdeM y font paraître des textes.

La revue Possibles publie un numéro spécial entièrement consacré aux nouvelles mouvances autochtones. Deux professeures, deux chargées de cours et deux étudiants de l’Université de Montréal y font paraître des textes.

Professeures :

  • Marie-Pierre Bousquet, du Département d’anthropologie;
  • Catherine Richardson Kinewesquao, de l’École de travail social.

Chargées de cours :

  • Dolorès Contré Migwans, de la Faculté de théologie et de sciences des religions;
  • Ève-Marie Langevin, du Département de didactique.

Étudiants :

  • Janie Dolan-Cake, étudiante à la maîtrise à l’École de travail social;
  • Charles-Félix Paquin, étudiant au baccalauréat à la Faculté de droit.

Trente auteurs, principalement issus de communautés autochtones, ont participé à la revue avec des textes touchant aux enjeux sociaux, spirituels, culturels et poétiques de la nouvelle mouvance autochtone. «Les thèmes abordés sont les mouvements populaires comme la justice et la sécurité pour les femmes autochtones ou encore la souveraineté des terres autochtones jamais cédées par traité ou acquises par la guerre», indique Ève-Marie Langevin, chargée de cours au Département de didactique de l’UdeM

C’est la première fois que la revue Possibles aborde le thème autochtone en 40 ans de publication. «Je me suis toujours intéressée à ces questions, mais je n’avais pas eu l’occasion de rencontrer d’autochtones avant les manifestations d’Occupons Montréal en 2011», explique Mme Langevin.