La cyclothymie du créateur en 26 points approximatifs

  • Forum
  • Le 25 avril 2016

  • Mathieu-Robert Sauvé
Crédit : Benoît Gougeon

En 5 secondes

Avant d’aboutir à l’idée géniale, le créateur devra accepter d’évoluer dans un labyrinthe d’émotions à l’issue incertaine. Jean-Simon DesRochers, professeur au Département des littératures de...

À 39 ans, Jean-Simon DesRochers a une carrière d’écrivain bien engagée. Romancier, poète, essayiste et scénariste, il enseigne au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal depuis 2014. Il présente ici en exclusivité les étapes menant à la production d’une œuvre de fiction. Mais attention! Il y aura des hauts et des bas.

  1. Avoir une «nouvelle idée». Nommer cette idée. Préciser ses contours et sa nature.
  2. Chercher, lire et fouiller pour découvrir que cette idée a déjà été traitée par plus vieux, plus connu, plus étudié, plus célébré que soi.
  3. Remettre son soi en question et découvrir combien cela est inutile (autrement, revenir au point 1).
  4. Repenser à son idée et trouver un angle d’approche venant de soi («soi» étant ce qui nous anime, nous étonne, nous choque, nous dépasse, nous fascine, etc.).
  5. Jouer avec l’idée, la transformer en une matière qui inspire le travail.
  6. Analyser la matière, éviter de paniquer en constatant l’incroyable distance séparant la matière de l’idée.
  7. Travailler la matière. Travailler beaucoup. Travailler souvent. Répéter le point 7 jusqu’à la fatigue.
  8. Laisser reposer. Se reposer. Regarder des vidéos de chats, au besoin. Ne pas exagérer.
  9. Analyser la matière travaillée. Surmonter l’immense dédain qu’elle provoque. Ne pas retourner aux vidéos de chats.
  10. Désigner dans la matière les éléments évoquant l’idée originale. Déterminer s’ils lui rendent pleinement justice.
    a) Si c’est oui (très rare), passer au point 14.
    b) Si c’est non, trouver un nouveau sens à partir de la matière (parfois la matière génère de meilleures idées que soi). Aller au point 11.
    c) Si vous n’en savez rien, retourner au point 8, remplacer les chats par des chiens ou des pandas.
  11. Négocier avec les idées de la matière. La matière veut toujours avoir raison.
  12. Négocier mieux. Dire non. Laisser passer le nécessaire.
  13. Prendre les idées de la matière et les faire siennes (la matière n’a pas de droits).
  14. Retravailler la matière pour préciser l’idée (généralement, mieux vaut éliminer qu’ajouter, mais il n’y a pas de règles ni de recettes, et surtout garder à l’esprit qu’aucune liste ne vous aidera, aucune liste n’est assez longue pour dire la vérité).
  15. Cesser de se battre avec les idées nouvelles qui n’entrent pas dans l’idée première.
  16. Exclure les idées incompatibles et les ranger dans une boîte portant l’inscription «Nouvelles idées».
  17. Peaufiner la matière au mieux de ses capacités. Faire attention de ne pas éliminer les forces en visant les faiblesses. Soumettre la matière au regard d’un autre.
  18. Trouver un autre. Faire confiance au regard de cet autre.
  19. Soumettre la matière à cet autre.
    a) Se sentir libéré et angoisser plus tard.
    b) Angoisser tout de suite.
    c) Ouvrir la boite à idées nouvelles pour noyer l’angoisse dans le travail, revenir au point 1 en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’un nouveau projet, d’une autre idée, et que vous avez un projet arrêté à l’étape 19c).
  20. Recevoir les commentaires de l’autre.
    a) S’ils ne sont que positifs, vous n’avez pas choisi la bonne personne.
    b) S’ils ne sont que négatifs, vous n’avez peut-être pas choisi la bonne personne.
    c) S’ils vous mènent à une nouvelle phase de travail, vous avez peut-être choisi la bonne personne.
  21. Se sentir merdique. Accessoirement, sentir que nos projets antérieurs sont d’une suprême nullité. Constater qu’il s’agit du point 21. Se dire que le nombre 21 est la moitié de 42 et que 42, selon Le guide du voyageur galactique, c’est la réponse à la vie, à l’univers et à tout le reste. Comprendre que se sentir merdique est la moitié d’une réponse.
  22. Parler à un(e) ami(e) authentique dans le monde réel. Rire avec l’ami(e). Boire un verre est une option.
  23. Rire de soi. Relativiser. Rire encore.
  24. Retravailler la matière jusqu’à ce qu’elle semble avoir une vie qui lui est propre.
  25. Donner la matière au public, s’en détacher, la laisser vivre.
  26. Si ce n’est pas déjà fait, revenir au point 1. Se dire que cette fois, ça ira mieux. Faire semblant d’y croire.