Gilles Fontaine reçoit la Médaille de l’ACP 2016

En 5 secondes

Le professeur Gilles Fontaine du Département de physique de l’UdeM reçoit la Médaille de l’ACP 2016 pour sa contribution exceptionnelle à la physique.

Gilles Fontaine, professeur titulaire au Département de physique de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche en astrophysique stellaire, est le lauréat 2016 de la Médaille de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) pour sa contribution exceptionnelle à la physique.

Cette médaille lui est décernée pour ses études théoriques et d’observation mondialement reconnues sur les naines blanches et les derniers stades de l’évolution des étoiles, ainsi que pour la découverte d’une nouvelle catégorie de sous-naines pulsantes.

Digne héritier de la tradition d’excellence dans le domaine de l’astrophysique au Canada, le professeur Fontaine s’est distingué sur la scène internationale par la qualité exceptionnelle de ses travaux de recherche en astrophysique stellaire. Il a non seulement jeté les bases d’une véritable théorie de l’évolution des naines blanches, mais il est aussi l’un des pionniers de leur utilisation comme cosmochronomètres indépendants des différentes composantes de notre galaxie.

Il s’est également imposé comme chef de file en astérosismologie, cette méthode unique permettant de sonder la structure interne des étoiles par l’étude de leurs «tremblements d’étoile», en combinant à la fois observations et modélisation numérique. L’ensemble de son œuvre scientifique, qui fait école dans le monde, lui a valu de multiples prix et récompenses.

Le professeur Fontaine recevra sa médaille des mains du Prix Nobel de physique 2015, Art McDonald, au Gala Reconnaissance au centre Shaw d’Ottawa le 16 juin prochain.

À PROPOS

L’Association canadienne des physiciens et physiciennes, fondée en 1945, est une association professionnelle qui représente plus de 1600 physiciens et étudiants en physique au Canada, aux États-Unis et outre-mer ainsi que plusieurs membres institutionnels. Outre ses activités spécialisées, l’ACP en exerce d’autres qui visent à inciter les étudiants à faire carrière en physique.