Caroline Ciot est sur le vert des pros

Caroline Ciot

Caroline Ciot

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Caroline Ciot, de l’équipe golf des Carabins de l’UdeM, participera au championnat universitaire de Golf Canada, présenté du 31 mai au 3 juin en Colombie-Britannique.

Printemps 2008. Gymnaste de talent, Caroline Ciot décide d’accrocher son léotard. Elle a 17 ans. Son père saisit l’occasion pour l’emmener sur un terrain de golf, son sport de prédilection. Coup de foudre instantané. Aujourd’hui, son père l’accompagne sur la route des professionnels. Il lui sert même de caddie à l’occasion.

«Je n’aime pas faire du sport sans compétition. J’ai eu du succès rapidement au golf et ça m’a donné le goût de continuer», raconte l’athlète de 25 ans qui a remporté quatre titres d’affilée d’athlète féminine par excellence au Québec (de 2012 à 2015).

Les anciens Carabins Laurence Mignault et Mathieu Perron se mesurent aujourd’hui aux professionnels des verts et elle veut s’inspirer d’eux pour la suite de sa carrière. Mais, pour accéder aux plus hauts circuits, elle devra faire partie des meilleures à trois importants tournois de qualification d’ici la fin de l’année, en plus d’obtenir du financement. La pratique du golf professionnel exige des sommes colossales. Il faut payer le personnel d’entraîneurs, le transport, l’équipement, les frais d’inscription aux tournois. Chaque golfeur devient une sorte de PME et l’appui de commanditaires est essentiel.

Prochain grand test pour Caroline Ciot : le championnat universitaire de Golf Canada, qui sera présenté du 31 mai au 3 juin en Colombie-Britannique. Elle aidera les Carabins à défendre leur titre de championnes canadiennes.