Alexandre Beaudoin et Dinu Bumbaru honorés à l’occasion du Mois du Mont-Royal

Pierre-Paul Savignac, chef de division, Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal, Ville de Montréal; Sylvie Guilbault, directrice générale, Les amis de la montagne; Geneviève Gareau, enseignante à l’école Notre-Dame-des-Neiges, récipiendaire d’une mention d’honneur; Dinu Bumbaru; Réal Ménard, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal; Alexandre Beaudoin; Karine Casault, directrice, Engagement des partenaires, TD Assurance; et Peter Howlett, président, Les amis de la montagne.

Pierre-Paul Savignac, chef de division, Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal, Ville de Montréal; Sylvie Guilbault, directrice générale, Les amis de la montagne; Geneviève Gareau, enseignante à l’école Notre-Dame-des-Neiges, récipiendaire d’une mention d’honneur; Dinu Bumbaru; Réal Ménard, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal; Alexandre Beaudoin; Karine Casault, directrice, Engagement des partenaires, TD Assurance; et Peter Howlett, président, Les amis de la montagne.

Crédit : Mocaphoto

En 5 secondes

À l’occasion du Mois du Mont-Royal, Alexandre Beaudoin, conseiller à la biodiversité à l’UdeM, et Dinu Bumbaru, professeur associé à l’École d’architecture de l’UdeM, ont été honorés.

À la cérémonie de remise du Prix du Mont-Royal, tenue le 24 mai dans le cadre du Mois du Mont-Royal, Alexandre Beaudoin, conseiller à la biodiversité à l’Université de Montréal, et Dinu Bumbaru, professeur associé à l’École d’architecture de l’UdeM, ont été honorés.

Des distinctions leur ont été accordées par Peter A. Howlett, président des Amis de la montagne, et Réal Ménard, responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts de la Ville de Montréal, en ce jour du 140e anniversaire de l’inauguration du parc du Mont-Royal.

Mention d’honneur

Une mention d’honneur a été décernée à Alexandre Beaudoin, qui a su intégrer le mont Royal au cœur de ses activités professionnelles. Après avoir fait une maîtrise individualisée en environnement et développement durable à l’UdeM, Alexandre Beaudoin est devenu conseiller en biodiversité à l’Unité du développement durable de l’Université.

Ce communicateur scientifique a travaillé avec des étudiants et des employés à l’introduction de l’agriculture urbaine, de l’apiculture et de la culture du houblon sur le campus, à la mise en place d’une forêt nourricière et du corridor écologique et vivrier Darlington ainsi qu’aux projets éphémères du campus d’Outremont, récemment couronnés par un prix au Gala de reconnaissance en environnement et développement durable de la Ville de Montréal.

Prix du Mont-Royal

Le Prix du Mont-Royal a été remis à Dinu Bumbaru, professeur associé à l’UdeM et directeur des politiques d’Héritage Montréal, pour son engagement dans la protection du mont Royal depuis plus de trois décennies.

«M. Bumbaru prête son soutien indéfectible à la protection du mont Royal. Par son expérience et sa passion, il contribue au savoir-faire et à la capacité d’action des Amis de la montagne depuis la fondation de l’organisme», a dit M. Howlett.

Parmi les actions significatives de M. Bumbaru visant la sauvegarde du mont Royal, mentionnons le rôle majeur qu’il a joué dans les démarches qui ont mené en 2005 à l’adoption du décret constituant l’arrondissement historique et naturel du Mont-Royal par le gouvernement du Québec, site patrimonial du Mont-Royal depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en octobre 2012. Grâce à ce statut, une grande partie de la montagne jouit de mesures de protection qui encadrent le réaménagement et l’embellissement de ses espaces et bâtiments.

Le Prix du Mont-Royal rend hommage à des personnes dont les gestes remarquables contribuent à la protection et à la mise en valeur du mont Royal. Mis en place en 2005, le Prix du Mont-Royal est une initiative des Amis de la montagne, à laquelle la Ville de Montréal est heureuse de s’associer.

Les amis de la montagne, organisme de bienfaisance, ont pour mission de protéger et de mettre en valeur le mont Royal en privilégiant l’engagement de la communauté et l’éducation à la préservation de l’environnement.