Édouard Morissette, Zeina Tamaz et Marc-André Deniger, Prix Collaboration

Édouard Morisette, Zeina Tamaz et Marc-André Deniger de la Faculté des sciences de l'éducation sont les lauréats du Prix Collaboration.

Édouard Morisette, Zeina Tamaz et Marc-André Deniger de la Faculté des sciences de l'éducation sont les lauréats du Prix Collaboration.

En 5 secondes

À l'occasion de la remise des Prix du recteur de 2016, rencontre avec les trois membres fondateurs du projet ContinuUM.

Vous semblez avoir trouvé une formule gagnante avec ContinuUM.

Il s’agit en effet d’une formule gagnante autant pour la clientèle, qui semble réellement apprécier notre offre de formation, que pour les professeurs de la faculté qui n’ont malheureusement pas toujours la possibilité de faire connaître les résultats de leurs recherches dans le champ de pratique.

ContinuUM connaît un succès retentissant…

Dès la deuxième année, on a connu une croissance exponentielle à tous les points de vue : de la technologie à l’administration en passant par les contenus. C’était un peu comme une entreprise en démarrage, avec le même rythme fou, un esprit d’équipe très serré et beaucoup d’énergie au sein de cette équipe. Maintenant, on peut dire qu’on a atteint une bonne vitesse de croisière.

Que trouvez-vous particulièrement motivant dans ce travail?

C’est de constater que la réputation de nos professeurs s’étend au-delà de leur unité. Le fait que les contenus de nos formations sont élaborés à partir des travaux de recherche de nos professeurs constitue pour la clientèle une forme d’assurance qualité!

Étiez-vous habitués à ce type de travail collaboratif?

M.-A.D. : Dans notre décanat, cette formule de direction plutôt libérale et collaborative est assez répandue. On n’est pas dans un milieu très autoritaire! On a dû davantage travailler sur la création d’une méthode de travail.

E.M. : C’est cocasse parce qu’aujourd’hui, en pédagogie, on demande aux élèves et aux étudiants de travailler en collaboration. Avec le travail d’équipe de ContinuUM, on met quotidiennement en pratique ce qu’on prêche!