ADAPTE: un nouvel outil à la disposition des employés de l’UdeM

Mireille Dupont, à droite, aide une employée à ajuster son poste de travail.

Mireille Dupont, à droite, aide une employée à ajuster son poste de travail.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

La DPS-SST offre désormais aux employés de l'Université un nouvel outil en ligne pour les aider dans l’adaptation de leur poste de travail.

Tendinite, syndrome de la tension cervicale, syndrome du canal carpien, voilà tous des troubles musculosquelettiques liés au travail, également appelés TMS. L’équipe de la santé et de la sécurité au travail de la Direction de la prévention et de la sécurité (DPS-SST) offre des services-conseils en ergonomie de bureau, notamment dans le but de prévenir l’apparition des TMS chez les employés. Cette offre comprend l’évaluation des postes de travail, l’accompagnement dans la sélection du mobilier et du matériel, ainsi que des ateliers de groupe sur l’ergonomie au bureau.

Depuis quelques mois, la DPS-SST propose une nouvelle ressource à la communauté de l’UdeM :ADAPTE. Il s’agit d’un outil en ligne qui guide l’usager dans l’adaptation de son poste de travail en fonction des tâches qu’il doit réaliser.

Les employés qui souhaitent utiliser ADAPTE doivent créer un compte personnel à l’aide de leur courriel institutionnel.

L’intérêt d’un outil comme ADAPTE, c’est qu’il permet aux employés de faire les premiers pas et d’acquérir une certaine autonomie dans la modification de leur poste de travail. «C’est un peu comme lorsque l’on conduit : il faut constamment réajuster son siège et ses rétroviseurs. Il faut développer le même réflexe dans un bureau : jouer avec nos outils pour un ajustement optimal», soutient Mireille Dupont, conseillère en santé et sécurité au travail à la Direction de la prévention et de la sécurité. L’un des avantages d’un outil comme ADAPTE, c’est qu’il permet aux employés de procéder aux ajustements réguliers qui s’avèrent nécessaires dans l’adoption de bonnes postures.

Chaque année, Mme Dupont et Massimo Boccanfuso, technicien en prévention et hygiène environnementale, procèdent à près de deux cents évaluations de postes de travail. Les troubles musculosquelettiques touchent indifféremment les cadres et les employés : les demandes d’évaluation proviennent de tous les secteurs et de toutes les catégories de personnel.

Mireille Dupont, conseillère en santé et sécurité au travail à la Direction de la prévention et de la sécurité.

Crédit : Amélie Philibert

Sans avoir de données précises à ce sujet, Mireille Dupont estime que la majorité des employés recourent à ses services en raison de douleurs aux épaules, au cou et au dos. Ce qui l’inquiète davantage, c’est que les employés font appel à sa division lorsque le mal est installé. «Nous privilégions les interventions de prévention, mais, dans 75 % des cas, ce sont des interventions curatives, puisque les gens ont déjà des douleurs lorsqu’ils communiquent avec nous.»

«J’encourage vivement tous les membres de la communauté de l’UdeM à faire l’essai de l’outil ADAPTE, tant au bureau qu’à la maison. Je pense que ça permet de prendre conscience du rôle que peuvent jouer notre posture et notre environnement de travail sur notre état de santé global», conclut Mme Dupont.