Deux étudiants de l’UdeM remportent des bourses doctorales de la fondation Trudeau

Sébastien Brodeur-Girard et Samuel Blouin ont reçu chacun l'une des 15 bourses d’études doctorales en sciences humaines et sociales décernées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Sébastien Brodeur-Girard et Samuel Blouin ont reçu chacun l'une des 15 bourses d’études doctorales en sciences humaines et sociales décernées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

En 5 secondes

Deux étudiants en droit et en sociologie de l’UdeM remportent chacun l'une des bourses d’études doctorales décernées par la fondation Pierre Elliott Trudeau.

Sébastien Brodeur-Girard, étudiant en droit, et Samuel Blouin, étudiant en sociologie et sciences des religions, ont reçu chacun l’une des 15 bourses d’études doctorales en sciences humaines et sociales décernées cette année par la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Au total, six boursiers, dont MM. Brodeur-Girard et Blouin, se joindront à un réseau multidisciplinaire de près de 400 chercheurs et décideurs qui partageront avec eux leurs connaissances et compétences au service d’enjeux d’importance pour le Canada et le reste du monde.

Souhaitant réconcilier le droit occidental et les traditions juridiques autochtones en puisant dans le droit relationnel, une théorie qui place les relations au centre de la pensée et de la pratique juridiques, le projet de Sébastien Brodeur-Girard permettra de concevoir des points de rencontre des systèmes juridiques occidentaux et autochtones pour susciter de nouvelles relations afin de résoudre les différends inévitables liés à la cohabitation de peuples distincts sur un même territoire.

À partir d’une enquête de terrain, Samuel Blouin examine, pour sa part, comment deux modèles d’assistance à mourir, au Québec et en Suisse, mettent à l’épreuve les frontières de la médecine, du droit et de la vie. De la réaction du public quant à l’assistance à mourir jusqu’à l’institutionnalisation de ces pratiques, M. Blouin s’intéresse à la façon dont, individuellement et collectivement, des gens délibèrent sur ces questions, arriment une question intime comme la mort à des débats de société et se donnent les moyens de composer avec le trouble suscité par l’assistance à mourir.

Chaque étudiant recevra un traitement annuel de 40 000 $ pour une période de trois ans, en plus d’un remboursement de 60 000 $ de ses frais de recherche et de déplacement.

À propos de la Fondation

La Fondation Pierre Elliott Trudeau est un organisme de bienfaisance indépendant créé en 2001 par l’entourage de l’ancien premier ministre du Canada. Avec l’appui de la Chambre des communes, le gouvernement du Canada lui a confié en 2002 la gestion du Fonds pour l’avancement des sciences humaines et sociales. La Fondation bénéficie aussi du soutien de ses donateurs. Grâce à des bourses doctorales, des prix de recherche, du mentorat et des activités publiques, la Fondation suscite la réflexion et l’engagement dans quatre thèmes cruciaux pour les Canadiens : les droits de la personne, la citoyenneté responsable, le Canada dans le monde et l’environnement.