Louise Arbour reçoit l'un des prix Tang 2016

Louise Arbour.

Louise Arbour.

En 5 secondes

Louise Arbour reçoit l'un des prix Tang 2016 pour son engagement au sein de la justice pénale internationale.

Louise Arbour est la lauréate 2016 du prix Tang dans la catégorie État de droit. Le comité de sélection déclare lui avoir accordé ce prix en reconnaissance de sa contribution à la justice pénale internationale et de ses efforts de promotion des droits de l'homme, de la liberté et de la paix. Cette distinction comprend un prix de 1,24 M$ US, en plus d’une subvention de plus de 300 000 $ US.

Fondés en 2012 par Samuel Yin, les Prix Tang sont décernés à des personnalités phares qui se distinguent sur la scène internationale dans l’un des quatre domaines suivants : développement durable, science biopharmaceutique, sinologie et état de droit.

Diplômée de la Faculté de droit de l'Université de Montréal et coprésidente de la campagne de financement Campus Montréal, Louise Arbour est juriste en résidence au cabinet Borden Ladner Gervais et fournit des conseils stratégiques aux avocats du groupe Litige. Me Arbour a siégé à la Cour suprême du Canada, à la Cour d'appel de l'Ontario et à la Haute Cour de justice de l’Ontario. Elle a occupé des postes importants à l'Organisation des Nations unies, dont celui de haute-commissaire aux droits de l'homme, et elle siège à la Commission internationale contre la peine de mort et à la Commission mondiale sur les politiques en matière de drogues. Louise Arbour a reçu de nombreux doctorats honorifiques, dont un de l'Université de Montréal, et elle est compagnon de l'Ordre du Canada depuis 2007 et grande officière de l'Ordre national du Québec depuis 2009.