Le sexe pourrait influencer le traitement du diabète de type 2

La chercheuse Jennifer Estall et Aurèle Besse-Patin, étudiant au doctorat.

La chercheuse Jennifer Estall et Aurèle Besse-Patin, étudiant au doctorat.

Crédit : IRCM.

En 5 secondes

Les maladies métaboliques comme le diabète ne se développent pas de la même manière chez les hommes et les femmes. Cette différence pourrait avoir un impact sur le traitement de ces maladies.

… mais peut-être pas de la manière que vous le croyez.

Dans le milieu de la recherche en santé, on présume qu’un médicament fonctionnera sensiblement de la même manière tant chez les mâles que chez les femelles. Par conséquent, la plupart des études préliminaires sur des modèles animaux n’examinent les effets d’un traitement que sur un seul des deux sexes. Or, lorsqu’il est question de maladies étroitement liées au rôle des hormones, par exemple le diabète, ces études devraient-elles continuer à se pencher sur un seul sexe?

La chercheuse Jennifer Estall, Ph. D., et son étudiant Aurèle Besse-Patin, tous deux de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) et de l'Université de Montréal, souhaitent répondre à la question.

Lire le communiqué sur le site de l'IRCM.