Marc Garneau rencontre des chercheurs qui luttent contre le cancer

De gauche à droite, le ministre est entouré de : Michel Bouvier, Nadine Beauger, directrice générale d'IRICoR (le volet de commercialisation de la recherche), Caroline Gravel, adjointe au directeur, Cabinet du recteur et des relations gouvernementales de l’Université de Montréal, Vincent Archambault, chercheur principal, et Marc Therrien.

De gauche à droite, le ministre est entouré de : Michel Bouvier, Nadine Beauger, directrice générale d'IRICoR (le volet de commercialisation de la recherche), Caroline Gravel, adjointe au directeur, Cabinet du recteur et des relations gouvernementales de l’Université de Montréal, Vincent Archambault, chercheur principal, et Marc Therrien.

Crédit : IRIC.

En 5 secondes

Marc Garneau rencontre des chercheurs qui luttent contre le cancer.

Les chercheurs de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal accueillaient, le 27 juillet dernier, Marc Garneau, ministre fédéral des Transports et député de Notre-Dame-de-Grâce et Westmount.

Monsieur Garneau, lui-même scientifique passionné, a répondu à l’invitation de chercheurs provenant de son comté et a profité de l’occasion pour visiter quelques laboratoires et plateformes scientifiques.

Les chercheurs présents à cette rencontre, notamment les directeurs général et scientifique de l’IRIC, Michel Bouvier et Marc Therrien, ont également discuté avec le ministre des avancements de la recherche de traitements contre le cancer, mais aussi de l’importance de la recherche fondamentale et des enjeux entourant son financement.

À propos de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l'Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L'IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d'envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer.