Investissement majeur pour la recherche en intelligence artificielle

«Ce qui me motive depuis le début, c’est non seulement l’idée de renforcer Montréal comme pôle international de la recherche en intelligence artificielle, mais que ça soit aussi la graine pour créer ici une mini-Silicon Valley de l’intelligence artificielle et la science des données»

«Ce qui me motive depuis le début, c’est non seulement l’idée de renforcer Montréal comme pôle international de la recherche en intelligence artificielle, mais que ça soit aussi la graine pour créer ici une mini-Silicon Valley de l’intelligence artificielle et la science des données»

Crédit : Joe Alvoeiro

En 5 secondes

L'Université de Montréal reçoit la plus importante subvention de recherche de son histoire afin de soutenir la recherche en intelligence artificielle.

L’Université de Montréal, Polytechnique Montréal et HEC Montréal reçoivent plus de 93 M $ du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada qui vise à soutenir la recherche et l’innovation dans des domaines de pointe. Le projet retenu, IVADO (Institut de la valorisation des données), propose une stratégie transformatrice de grande envergure qui fera exploser l’utilisation de l’intelligence artificielle et des méga données, dans le but de doter les ordinateurs d’un rendement quasi équivalent à celui d’un humain.

«C’est la plus importante subvention de recherche de l’histoire de notre établissement. Elle nous donne les moyens de faire de Montréal la capitale canadienne de la valorisation des données et un pôle d’innovation mondial dans ce domaine», a déclaré le recteur de l’UdeM, Guy Breton, lors de la conférence de presse tenue ce matin sur le campus.

«Ce qui me motive depuis le début, c’est non seulement l’idée de renforcer Montréal comme pôle international de la recherche en intelligence artificielle, mais que ça soit aussi la graine pour créer ici une mini-Silicon Valley de l’intelligence artificielle et la science des données», a enchaîné Yoshua Bengio, professeur au Département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’UdeM et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les algorithmes d’apprentissage statistique.

Plus de détails concernant l’annonce faite ce matin par l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie sur le site web d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE).

Sur la photo :

Au 1er rang : Michèle Thibodeau-DeGuire, principale et présidente du conseil d’administration, Polytechnique Montréal, Marie-Josée Hébert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation, UdeM, Michel Patry, directeur, HEC Montréal, Denis Coderre, maire de Montréal, Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière, Université McGill, l'honorable Marie-Claude Bibeau, Guy Breton, Louise Roy, chancelière, UdeM, Thomas Mulcair, député d'Outremont, Dominique Bérubé, vice-présidente, Programmes de recherche, Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, Christophe Guy, directeur général, Polytechnique Montréal. Au 2nd rang : Marc Miller, député, Ville-Marie-Le Sud-Ouest-Île-des-Sœurs, Yoshua Bengio, Alan C. Evans, James McGill Professor of Neurology, Psychiatry, Biomedical Engineering, Université McGill, Carl-Éric Aubin, professeur, Polytechnique Montréal, et chercheur au CHU Sainte-Justine.