Alejandro S. González-Martín: un pédagogue au-dessus de la mêlée

Alejandro Gonzalez-Martin

Alejandro Gonzalez-Martin

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Alejandro S. González-Martín, du Département de didactique, remporte un prix d’excellence en enseignement 2016 dans la catégorie Professeurs.

Alejandro S. González-Martín est un pédagogue au-dessus de la mêlée. Pas étonnant que le professeur de didactique des mathématiques soit lauréat d’un prix d’excellence en enseignement 2016. Ses étudiants sont unanimes. Leur appréciation des différents aspects des cours qu’il donne aux trois cycles est en général supérieure à 3,7, avec plusieurs occurrences de 4,0, la note parfaite.

«Ces avis, qui convergent depuis 10 ans, me convainquent de l’importance de reconnaître la qualité de l’enseignement de M. González-Martín», mentionne le directeur du Département de didactique, Marc-André Éthier, dans sa lettre d’appui au candidat. M. Éthier reconnaît également le dynamisme du professeur en matière de développement pédagogique, et ce, aux trois cycles. M. González-Martín a participé à la création de quatre cours dont un destiné aux futurs enseignants, alors que les trois autres étaient pour le Module de qualification en enseignement, dont il assume la responsabilité depuis mai 2015. À ces tâches se greffe la direction d’un programme de doctorat avec l’Amérique latine, auquel ont pris part entre 2006 et 2015 quatre cohortes d’étudiants.

Pour le professeur, les activités de groupe et les discussions orientées sur la recherche de différentes façons de résoudre des problèmes mathématiques ou axées sur l’analyse d’erreurs constituent des outils d’intégration et de transfert des contenus. Il n’hésite d’ailleurs pas à inviter dans ses cours des collègues de diverses disciplines pour que les futurs maîtres puissent enrichir leur vision des mathématiques. C’est dans cette optique que M. González-Martín a organisé une série de conférences interdisciplinaires sur des thèmes comme les liens entre les mathématiques et les arts plastiques, les mathématiques dans la musique ou encore les probabilités et les mathématiques dans les sciences humaines.

Pour stimuler la formation scientifique de ses étudiants à la recherche et pour accroître leur rayonnement, Alejandro S. González-Martín les fait collaborer à ses travaux de recherche et à ses publications. «Cela leur permet de recevoir des critiques sur leurs recherches de la part d’experts internationaux et leur donne le sentiment d’appartenir à la communauté scientifique internationale de leur domaine de recherche», fait valoir le professeur.