L’intelligence artificielle aujourd’hui… et demain!

Crédit : Benoît Gougeon

En 5 secondes

À l'occasion de sa 2e Conférence de la montagne, l'Université de Montréal réunira, le 21 septembre prochain, trois sommités mondiales de la recherche en intelligence artificielle. 

On subtilise votre carte de crédit et, dès que le voleur effectue un achat, votre établissement financier peut déjà soupçonner que vous n’en êtes pas à l’origine… Pourquoi?

C’est là l’une des nombreuses applications de l’intelligence artificielle qui, dans les faits, est très présente dans différentes sphères de nos vies, sans que nous nous en rendions forcément compte.

Mais comment crée-t-on de l’intelligence artificielle? Comment fonctionne-t-elle? De quelle façon la recherche menée dans ce vaste domaine change-t-elle et changera-t-elle davantage notre quotidien dans l’avenir?

L’Université de Montréal vous convie à sa 2e Conférence de la montagne, qui réunira, le 21 septembre, trois sommités mondiales de la recherche en intelligence artificielle : Yoshua Bengio, Yann LeCun et Joëlle Pineau, qui nous aideront à mieux comprendre les avancées et les diverses facettes de cette technologie fascinante.

Qui sont ces trois chercheurs?

Yoshua Bengio est professeur au Département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’UdeM, directeur de l’Institut de Montréal des algorithmes d’apprentissage et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en algorithmes d’apprentissage statistique. Il ambitionne, à travers ses recherches, de rendre possible la construction de machines plus intelligentes, capables de comprendre le monde qui nous entoure, de prendre des décisions en conséquence et de rendre ainsi service à la société.

Yann LeCun, professeur à l’Université de New York, a été recruté en 2013 par le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, afin de créer et diriger le centre de recherche en intelligence artificielle du géant du Web. Ses recherches portent principalement sur l’intelligence artificielle, l’apprentissage-machine, la vision artificielle et la robotique. Il est, avec Yoshua Bengio, l’un des chefs de file de l’apprentissage profond (deep learning).

Joëlle Pineau est professeure à l’École d’informatique de l’Université McGill, où elle codirige le Reasoning and Learning Lab. Elle s’intéresse au développement et à l’analyse d’algorithmes d’apprentissage automatique et de prise de décision, avec application de ces techniques en robotique mobile et dans les systèmes médicaux intelligents. Elle a notamment travaillé à la conception d’un fauteuil roulant intelligent en mesure de détecter les obstacles et de se déplacer de manière autonome.

Cette 2e Conférence de la montagne de l’Université de Montréal aura lieu le mercredi 21 septembre à 18 h à l’amphithéâtre Ernest-Cormier (salle K-500) du pavillon Roger-Gaudry.

L’accès est gratuit et ne requiert aucune inscription.

La conférence sera suivie d'une période de questions de 30 minutes.