Frédéric Bérard: la touche magique pour rendre un cours rébarbatif... intéressant!

  • Forum
  • Le 15 septembre 2016

  • Martin LaSalle
Frédéric Bérard, Prix d’excellence en enseignement aux doctorants et aux stagiaires postdoctoraux chargés de cours.

Frédéric Bérard, Prix d’excellence en enseignement aux doctorants et aux stagiaires postdoctoraux chargés de cours.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Frédéric Bérard, de la Faculté de droit, a reçu le Prix d’excellence en enseignement aux doctorants et aux stagiaires postdoctoraux chargés de cours.

Chargé de cours à la Faculté de droit depuis 2003, Frédéric Bérard est passionné par la transmission des connaissances et enseigner est, pour lui, synonyme de vocation.

Celui qui vient de terminer un doctorat en droit constitutionnel «possède une touche magique qui rend ses cours populaires et très appréciés, peu importe la discipline, même parmi les cours obligatoires les plus rébarbatifs du cursus!» indique le doyen de la faculté, Jean-François Gaudreau-Desbiens.

Sa personnalité avenante et son talent inné de communicateur lui ont valu à sept reprises le Prix d’excellence André-Morel, remis par ses étudiants, «une performance inédite et exceptionnelle», ajoute le doyen.

Frédéric Bérard est reconnu pour sa capacité à créer des ponts entre les théories et les aspects concrets et pratiques de la discipline, lui qui a travaillé dans de grands cabinets d’avocats montréalais.

Pédagogue chevronné, il recourt à une approche pédagogique teintée d’humour qui s’articule autour de trois axes : la culture générale, «car un juriste dépourvu de culture générale serait un bien mauvais juriste», déclare M. Bérard; la didactique socratique, par laquelle les étudiants sont appelés à réfléchir par eux-mêmes et à s’exprimer – voire à sortir des sentiers battus; et, enfin, l’engagement sociétal pour favoriser le partage des connaissances juridiques acquises.

Sur ce plan, Frédéric Bérard prêche par l’exemple, en étant chroniqueur juridico- politique régulier au quotidien Le Métro et à V-Télé, ainsi que commentateur invité à TVA, Radio-Canada et au Devoir. Il est enfin, selon la Revue des libraires, l’un des 10 essayistes de moins de 40 ans qui « transforment le Québec ». 

Son engagement à l’égard de ses étudiants se manifeste également par sa participation enthousiaste à des activités qu’ils organisent en dehors de leurs cours. Il prend de même une part active aux rencontres des comités facultaires auxquelles il est convoqué, notamment sur le grand chantier de la réforme du baccalauréat en droit.

«M. Bérard est sans équivoque notre chargé de cours le plus fidèle et le plus polyvalent», conclut M. Gaudreau-Desbiens.