Philippe Poullaouec-Gonidec: aider à résoudre des problèmes d’urbanisation

  • Forum
  • Le 15 septembre 2016

  • Dominique Nancy
Philippe Poullaouec-Gonidec

Philippe Poullaouec-Gonidec

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Le professeur Philippe Poullaouec-Gonidec, de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage, remporte le Prix d’excellence pour l’internationalisation des programmes 2016.

«Les ateliers de formation WAT_UNESCO (Workshop/atelier-terrain) sont un exemple éprouvé d’arrimage entre l’enseignement, la recherche et la mobilisation de connaissances au service des communautés. À travers cette occasion unique d’apprentissage et son rayonnement, Philippe Poullaouec-Gonidec participe directement au bon positionnement de la faculté et de l’Université de Montréal, ainsi qu’à l’attractivité de nos formations.»

C’est en ces termes élogieux que le doyen de la Faculté de l’aménagement, Paul Lewis, fait valoir le mérite du professeur de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage et titulaire de la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’UdeM (CUPEUM), qui remporte cette année le Prix pour l’internationalisation des programmes. Dès 2004, Philippe Poullaouec-Gonidec met sur pied cette activité internationale d’enseignement supérieur qui réunit annuellement une cinquantaine d’étudiants et de professeurs de 19 universités partenaires, de même que des acteurs locaux. L’objectif? Aider les villes à mieux se développer et améliorer la qualité du cadre de vie des populations. «L’idée est de mettre à profit les savoirs étudiants, professoraux et experts pour résoudre des problèmes réels d’urbanisation dans le cadre d’un atelier de conception en design urbain et d’engager un dialogue entre les cultures et les disciplines de l’aménagement, soit l’architecture, l’architecture de paysage, le design urbain et l’urbanisme», explique le professeur Poullaouec-Gonidec.

Cette activité d’enseignement inédite a lieu depuis plus d’une décennie dans diverses régions du monde : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie, Europe, Maghreb et Moyen-Orient. Chaque WAT_UNESCO se déroule dans une ville hôte désignée par l’Unesco et la CUPEUM en accord avec les commissions nationales pour l’Unesco des États membres concernés. «Le WAT_UNESCO est un modèle d’apprentissage unique par son approche pédagogique interculturelle et transdisciplinaire qui, par des mises en situation réelles de questionnements, stimule la réalisation de projets innovateurs pour le développement des villes hôtes, indique M. Poullaouec-Gonidec. Cette approche est véritablement formatrice et stimulante pour l’ensemble des participants internationaux et pour le milieu d’accueil.»