Prix de la meilleure thèse de la FESP 2016

En 5 secondes

Judith Herrmann, Dalia Gesualdi-Fecteau, Vincent Genest et Jean-Michel Rabanel sont les quatre récipiendaires du Prix de la meilleure thèse 2016.

Chaque année, la Faculté des études supérieures et postdoctorales remet un prix pour la meilleure thèse dans chacun des quatre grands secteurs disciplinaires de l’Université de Montréal soit Arts, lettres et Sciences humaines, Sciences sociales, Sciences de la nature et Sciences de la santé.

Ces prix, accompagnés d’une bourse de 1500 $, sont remis aux récipiendaires qui se sont illustrés de façon exceptionnelle pour la qualité, l'excellence et la pertinence de leurs travaux de recherche. 

Les quatre récipiendaires retenus cette année après délibérations du jury sont :

Arts, Lettres et Sciences humaines
Judith Herrmann, Faculté de l’aménagement
Titre de la thèse : Tracing Change in World Cultural Heritage : The Recognition of Intangible Heritage

Sciences sociales
Dalia Gesualdi-Fecteau, Faculté de droit
Titre de la thèse : L’usage par les travailleurs étrangers temporaires des ressources proposées par le droit du travail : une contribution aux études portant sur l’effectivité du droit.

Sciences de la nature
Vincent Genest, Département de physique, Faculté des arts et des sciences
Titre de la thèse : Structures algébriques, systèmes superintégrables et polynômes orthogonaux

Sciences de la santé
Jean-Michel Rabanel, Faculté de pharmacie
Titre de la thèse : Nanostructure des particules polymériques : aspects physiques, chimiques et biologiques

Ces prix seront remis au cours de la cérémonie des Bourses d’excellence et du Prix de la meilleure thèse qui aura lieu le 31 octobre prochain.