Soirée de retrouvailles des infirmières spécialisées formées à l’UdeM depuis 10 ans

Des étudiantes et des diplômées du programme de formation des infirmières praticiennes spécialisées de la Faculté des sciences infirmières de l’UdeM réunies à l’occasion du 10e anniversaire du programme.

Des étudiantes et des diplômées du programme de formation des infirmières praticiennes spécialisées de la Faculté des sciences infirmières de l’UdeM réunies à l’occasion du 10e anniversaire du programme.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Une soirée de retrouvailles a eu lieu le 1er septembre pour souligner le 10e anniversaire de l’implantation du programme de formation des infirmières praticiennes spécialisées à l’UdeM.

Pour marquer le 10e anniversaire de l’implantation du programme de formation des infirmières praticiennes spécialisées (IPS), la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal et le Regroupement des diplômées de la FSI ont organisé une soirée de retrouvailles qui a rassemblé près de 80 personnes le 1er septembre à Montréal.

Ayant accueilli ses premières étudiantes en 2006, le programme universitaire de deuxième cycle en sciences infirmières et en sciences médicales permet aux IPS d’accomplir, outre les fonctions réservées aux infirmières, certains actes médicaux en vertu de la Loi sur les infirmières et les infirmiers. Elles peuvent ainsi prescrire quelques médicaments et tests diagnostiques dans le respect de leur spécialité et de leur champ de pratique.

La soirée de retrouvailles a permis de réunir des infirmières praticiennes spécialisées ainsi que des étudiantes qui aspirent à le devenir, de même que plusieurs membres de la Faculté des sciences infirmières. Les participants ont pu rencontrer quelques personnalités influentes de la profession, dont la présidente de l’Association des infirmières praticiennes spécialisées du Québec, Christine Laliberté, la présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, Lucie Tremblay, la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Régine Laurent, ainsi que Sylvie Dubois, directrice nationale des soins infirmiers et autres professionnels au ministère de la Santé et des Services sociaux. Des représentantes des directions des soins infirmiers des différents centres de santé de la région de Montréal figuraient aussi parmi les convives.

La rencontre a notamment été l’occasion de discuter des différents enjeux actuels, tant professionnels que sur le plan de la formation, de la pratique des infirmières praticiennes spécialisées.

En effet, pour améliorer la mobilité des IPS ainsi que l’accessibilité aux soins, les programmes québécois de formation destinés à ces professionnelles de la santé sont actuellement en transformation. Certaines spécialités, telles la cardiologie et la néphrologie, seront désormais exercées par l’IPS en soins aux adultes et un volet de formation en soins aux personnes hébergées en centre hospitalier de soins de longue durée sera ajouté à l’option actuelle de l’IPS en soins de première ligne.

La Faculté des sciences infirmières de l’UdeM, qui est un chef de file dans la formation des infirmières praticiennes spécialisées au Québec avec près de 150 diplômées depuis 10 ans, n’est pas en reste : ses dirigeantes sont à élaborer une option d’IPS en santé mentale.

  • Crédit : Amélie Philibert
  • Francine Ducharme

    Crédit : Amélie Philibert
  • Sylvie Dubois

    Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert
  • De gauche à droite: Nancy Bédard, Daniel Gilbert, Francine Ducharme, Régine Laurent, Sonia Heppell, Caroline Larue, Sylvie Hains, Sylvie Dubois, Lucie Tremblay, Christine Laliberté et Christine Trudel.

    Crédit : Amélie Philibert