Serge Quérin honoré par le Conseil supérieur de la langue française

En 5 secondes

Serge Quérin, professeur en médecine à l’UdeM, reçoit un insigne de l’Ordre des francophones d’Amérique pour sa contribution dans la promotion de la langue française dans le domaine médical.

Marion Gotti.

Serge Quérin.

Crédit : Marion Gotti.

Le Conseil supérieur de la langue française a remis hier l’insigne de l'Ordre des francophones d'Amérique à Serge Quérin, professeur au Département de médecine de l’Université de Montréal.

Cette distinction souligne la contribution du Dr Quérin à la promotion, l’enrichissement et la diffusion de la langue française dans le domaine médical.

«Cette cérémonie annuelle est importante parce qu’elle permet de prendre toute la mesure des réalisations de personnes et d’organismes résolument engagés dans la promotion de la francophonie», a mentionné Pierre Boutet, président du Conseil.

La carrière de Serge Quérin se démarque non seulement par son apport à l’avancement des connaissances médicales, mais aussi par son engagement, depuis plus de 20 ans, à promouvoir la qualité du français et à défendre cette langue dans le secteur médical. Néphrologue et professeur à la Faculté de médecine de l’UdeM, il fait appel à ses compétences langagières et terminologiques dès 1993, alors qu’il est nommé responsable d’un cours dans lequel il aborde les nuances de la terminologie néphrologique et urologique dans un glossaire commenté à l’intention des étudiants. M. Quérin croit que l’une des façons de valoriser et de promouvoir un français de qualité est d’amener les étudiants à adopter, dans leur formation, des manuels rédigés en français.

Sa contribution la plus originale à la promotion du français est sans contredit son Dictionnaire des difficultés du français médical, dans lequel les québécismes médicaux font notamment l’objet d’une typologie commentée.