Pierre Legendre figure parmi les scientifiques les plus cités à l’échelle internationale

En 5 secondes

Le professeur en sciences biologiques de l’UdeM figure sur la liste 2016 des scientifiques les plus cités à l’échelle internationale.

Une fois de plus, Pierre Legendre, professeur au Département de sciences biologiques de l’Université de Montréal, figure sur la liste 2016 des scientifiques les plus cités à l’échelle internationale, selon un classement établi par l'éditeur Thomson Reuters, dans la catégorie Environnement et écologie.

Pierre Legendre est incontestablement l’un des chercheurs les plus éminents dans les domaines de l’écologie des communautés et de la statistique appliquée à la biologie. Fondateur de l’écologie numérique, il a largement contribué par ses travaux au développement de l’analyse quantitative des données biologiques et à l’essor phénoménal qu’a connu l’écologie au cours des dernières décennies.

Pierre Legendre n’a pas seulement fait progresser les connaissances dans son domaine d’expertise : dans une vaste gamme de disciplines allant de la géographie et des sciences de la terre à la criminologie, en passant par l’océanographie et l’archéologie, il a publié des articles majeurs provoquant l’évolution des concepts et proposant de nouveaux angles d'étude.

Au fil des ans, il est devenu un mentor et une personne-ressource en écologie numérique et en statistique biologique pour un grand nombre de chercheurs au Canada et à l’étranger.

Des listes de chercheurs hautement cités ont été publiées à quatre reprises, soit en 2001 par l'Institute for Scientific Information, puis en 2014, 2015 et 2016 par Thomson Reuters. Elles regroupent chaque fois environ 3000 chercheurs dans le monde qui travaillent dans une vingtaine de domaines scientifiques. Dans sa branche, Pierre Legendre est l’un des deux seuls scientifiques canadiens dont le nom figure sur les quatre listes parues à ce jour.