Nouveau mandat pour le vice-recteur Jean Charest

Jean-Charest, vice-recteur aux ressources humaines et à la planification

Jean-Charest, vice-recteur aux ressources humaines et à la planification

Crédit : Yves Lacombe

En 5 secondes

M. Jean Charest, vice-recteur aux ressources humaines et à la planification assurera le suivi sur la transformation institutionnelle et la planification stratégique.

À compter de cette semaine, c’est Jean Charest qui portera le dossier de la transformation institutionnelle et de la planification stratégique auprès des instances et de la communauté de l’Université. La décision d’attribuer ce mandat au vice-recteur aux ressources humaines et à la planification survient quelques jours après que le vice-recteur à la transformation institutionnelle, Gérard Boismenu, eut demandé d’être relevé de ses fonctions pour des raisons de santé.

À titre de vice-recteur responsable de la planification, M. Charest aura pour mandat d’assurer le suivi quant aux orientations définies dans le cadre de la transformation institutionnelle et de la planification stratégique. 

« Le travail accompli par Gérard Boismenu et son équipe est suffisamment avancé pour que j’aie jugé préférable de ne pas lui trouver un remplaçant, souligne le recteur Guy Breton. Les consultations ont été menées l’an dernier avec succès, le document exposant les grands principes de la transformation vient d’être adopté par une forte majorité des membres de l’Assemblée universitaire et l’AU se prononcera en novembre sur le document de la planification stratégique 2016-2020. Le travail de M. Charest consistera à opérationnaliser les conclusions de l’important exercice conduit depuis 15 mois par M. Boismenu, à qui je souhaite un prompt rétablissement et que je remercie pour le travail accompli. »

Les trois employés qui travaillaient pour M. Boismenu seront dorénavant intégrés au vice-rectorat aux ressources humaines et à la planification. Pour sa part, le professeur Sébastien Roy, qui était lui aussi rattaché au vice-rectorat au développement académique et à la transformation institutionnelle, relèvera de la vice-rectrice aux études, Louise Béliveau, tout en conservant ses fonctions de vice-recteur associé responsable de l’élaboration d’une stratégie numérique pour l’Université.