Je veux comprendre l’euthanasie des animaux de compagnie

  • Forum
  • Le 25 octobre 2016

Dominick Rathwel-Deault

Dominick Rathwel-Deault

Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

L’euthanasie de convenance est une pratique vétérinaire légale mais qui soulève des questionnements éthiques. C’est le sujet du doctorat de Dominick Rathwell-Deault.

Les vétérinaires doivent-ils accepter d’euthanasier sur demande des chiens et des chats en bonne santé? C’est la question que je pose dans le cadre de mon doctorat en médecine vétérinaire. En vertu d’une nouvelle loi québécoise selon laquelle les animaux sont «doués de sensibilité», comment les vétérinaires conceptualisent-ils l’animal, le propriétaire, leur propre rôle? À quoi doivent-ils accorder la préséance? Sur quels arguments moraux se basent-ils? Voilà certains des points que j’ai abordés avec 14 cliniciens en exercice au cours d’entrevues. J’ai aussi distribué des questionnaires aux membres de l’ordre professionnel et obtenu 280 réponses. Plusieurs refusent carrément de pratiquer l’euthanasie de convenance. Pour d’autres, elle est au contraire un acte routinier. Certains vétérinaires tentent de susciter des questionnements chez leurs clients pour qu’ils envisagent d’autres solutions.

Mon objectif, à terme, est de fournir des pistes de réflexion aux vétérinaires pour les aider à traiter les demandes d’euthanasie de convenance.

Dominick Rathwell-Deault

En savoir plus

Directrices de recherche

Publication

  • Rathwell-Deault, Dominick et Doizé, Béatrice, «L’euthanasie de convenance dans la pratique vétérinaire dans les animaux de compagnie», Le Véténarius, vol 28, n04, août 2012, p. 40-42.

Bourses

  • Fonds en santé des animaux du Québec (avril 2010).
  • Bourse d’admission au doctorat (septembre 2010), Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.
  • Bourse d’excellence pour le passage accéléré de la maîtrise au doctorat (septembre 2010), Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Dans les médias

Propos recueillis par Mathieu-Robert Sauvé