Joëlle Morrissette élue à la présidence de l’ARQ

En 5 secondes

L’Association pour la recherche qualitative a élu Joëlle Morrissette, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’UdeM, à la présidence de l’organisation.

Joelle Morissette

Joëlle Morrissette, professeure agrégée à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, a été élue présidente de l’Association pour la recherche qualitative (ARQ) au cours de l’assemblée générale annuelle de l’organisation, qui a eu lieu le 28 octobre à Trois-Rivières.

Mme Morrissette s’intéresse aux savoirs professionnels enseignants, négociés dans leurs interactions en situation de travail, notamment à ceux des enseignants formés à l’étranger qui s’insèrent dans les écoles québécoises; elle appréhende cet objet à partir d’une sociologie interactionniste. Elle étudie également les méthodologies qualitatives, privilégiant des approches collaboratives qui visent à intégrer le point de vue des acteurs sociaux à la démarche de construction de savoirs sur leur pratique dans le cadre d’une démarche formelle de recherche qui sert aussi leur développement professionnel. Son expertise méthodologique concerne l’entretien (individuel et de groupe) ainsi que les approches inductives centrées sur l’analyse des interactions.

L'Association pour la recherche qualitative a pour mandat de promouvoir et de développer la recherche qualitative dans différents domaines des sciences humaines et sociales.