Je veux aider les travailleurs humanitaires de retour de mission

  • Forum
  • Le 2 novembre 2016

Julie St-Laurent

Julie St-Laurent

Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

Julie Saint-Laurent étudie le syndrome de stress post-traumatique chez les travailleurs humanitaires afin de prévenir ses effets au retour des missions.

Ma thèse porte sur les facteurs qui prédisposent des travailleurs humanitaires à présenter des symptômes de stress post-traumatique. J’ai sondé 250 travailleurs de retour de mission humanitaire et 15 % d’entre eux, soit près du double de la population, rapportent des symptômes comme des rappels d’images, des cauchemars, de l’irritabilité et des signes de dépression. Sur le terrain, ils sont exposés à beaucoup de stress et à différentes situations traumatiques telles des arrestations par des groupes armés, des séquestrations et des blessures graves. Ils peuvent aussi manifester ces mêmes symptômes s’ils sont témoins d’incidents touchant une autre personne.

Bien sûr, les travailleurs humanitaires sont soutenus par les organismes qui les embauchent. Mais, comme on connaît mal leurs besoins, ce soutien n’est pas toujours adéquat. C’est là que ma recherche peut être utile. En comprenant mieux leur réalité, il sera plus facile de trouver des moyens pour qu’ils se sentent mieux.

Julie Saint-Laurent

En savoir plus

Directeur de thèse

Bourse

  • Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail.

Publications

  • Saint-Laurent, J., et S. Guay. “Risk factors for the development of post-traumatci symptomatology among humanitarian aid workers”, 2016. [Article en préparation]. 
  • Saint-Laurent, J., et S. Guay. “Development and validation of a chronic stress questionnaire for humanitarian aid workers”, 2015. [Article soumis pour publication].
  • Saint-Laurent, J. «L’influence de la culture sur les réactions post-traumatiques», Traumag, no 8, mai 2015, p. 4.
  • Saint-Laurent, J., et autres. «Les impacts psychologiques de la fusillade du 13 septembre 2006 au Collège Dawson», Ressources et vous, Société de criminologie du Québec, mars 2013.

Dans les médias

Propos recueillis par Mathieu-Robert Sauvé