Nouvelle orientation en sciences de l’audition

  • Forum
  • Le 16 novembre 2016

  • Mathieu-Robert Sauvé

En 5 secondes

Le baccalauréat en sciences biomédicales comptera une nouvelle option en sciences de l’audition à partir de l’automne 2017.

Une nouvelle orientation en sciences de l’audition au baccalauréat en sciences biomédicales ouvrira la voie aux programmes de deuxième cycle en audiologie (maîtrise professionnelle en audiologie ou option audiologie de la maîtrise en sciences biomédicales). Ce projet a été approuvé par la Commission des études à sa réunion du 15 novembre.

Au cours des dernières décennies, explique le document de présentation, «l’audiologie a connu un élargissement des champs de pratique, notamment pour le dépistage néonatal de la surdité ou pour l’évaluation et la réadaptation des personnes ayant des vertiges, des acouphènes ou un trouble de traitement auditif». L’avènement des nouvelles technologies a entraîné un rehaussement des exigences en matière de formation chez les étudiants en audiologie.

L’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal est la seule au Canada à offrir un enseignement clinique en audiologie à la fois au baccalauréat et à la maîtrise. «Afin de mieux répondre aux exigences de la pratique et d’harmoniser les enseignements avec les autres programmes canadiens, nous proposons d’abolir le baccalauréat en audiologie et d’intégrer l’ensemble des enseignements professionnels, en les adaptant, dans un programme de maîtrise professionnelle qui passerait de 45 crédits à 80 crédits», expliquent les responsables.

La création de l’orientation Sciences de l’audition au sein du baccalauréat en sciences biomédicales permettra de «répondre aux exigences d’admission dans la nouvelle version du programme de maîtrise professionnelle en audiologie et constituera un levier pour retenir à l’Université de Montréal d’excellents candidats pour le programme d’audiologie».

Son implantation est prévue pour l’automne 2017.