Les diplômes de l’UdeM prisés des recruteurs

«Nos diplômés sont d'extraordinaires ambassadeurs de notre université et l’excellence de la formation qu'ils ont reçue est remarquée par les employeurs.» - Guy Breton

«Nos diplômés sont d'extraordinaires ambassadeurs de notre université et l’excellence de la formation qu'ils ont reçue est remarquée par les employeurs.» - Guy Breton

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

L’UdeM occupe le 44e échelon du classement international sur l'employabilité des diplômés universitaires.

L’Université de Montréal, avec son école affiliée HEC Montréal, se classe au 44e rang mondial des universités les plus prisées par les recruteurs. C’est ce que vient de dévoiler le magazine britannique Times Higher Education dans son classement international sur l'employabilité des diplômés universitaires, publié le 16 novembre. Ce palmarès révèle également que l’UdeM, en plus d’occuper la première place parmi les universités généralistes francophones, se classe au troisième échelon canadien.

Le Global Employability University Ranking, établi par la firme de recrutement française Emerging et l’institut de sondage allemand Trendence, évalue, auprès de près de 6000 employeurs, la réputation des établissements en distinguant ceux dont les diplômés semblent les mieux préparés à l’emploi.

«Nos diplômés sont d'extraordinaires ambassadeurs de notre université et l’excellence de la formation qu'ils ont reçue est remarquée par les employeurs. C'est l'une des plus belles réalisations de notre communauté et je suis particulièrement heureux de constater que notre place comme l'une des meilleures universités du monde pour la qualité de ses diplômés se maintient dans ce classement», a souligné le recteur de l'UdeM, Guy Breton.