Concours de biscuits de Noël 2016

En 5 secondes

Le 2e Concours de biscuits de Noël de l'UdeM est lancé! Les membres du jury scientifique attendent vos créations avec impatience. Le biscuit gagnant sera annoncé le 19 décembre.

À l'occasion des Fêtes 2016, la communauté de l'Université de Montréal est invitée à participer au 2e Concours de biscuits de Noël de l’UdeM. Vous possédez de fameuses recettes familiales de biscuits que vous vous plaisez à cuisiner année après année? Des recettes authentiques, pour utiliser un terme en vogue? Faites-les-nous découvrir!

La recette gagnante sera publiée sur le site UdeMNouvelles le lundi 19 décembre. Le gagnant ou la gagnante recevra une boîte avec un échantillon de tous les biscuits en lice.

Que les Fêtes commencent!

Modalités du concours

  • Pour vous inscrire, confirmez votre participation par courriel avant le vendredi 9 décembre.
  • Vous devez préparer une boîte d’au moins 12 biscuits avec une copie de la recette, manuscrite ou imprimée.
  • Vos biscuits devront être prêts pour ramassage au plus tard le lundi 12 décembre. Aucun déplacement n’est nécessaire de la part des participants.
  • Le biscuit gagnant sera annoncé le lundi 19 décembre.
  • Pour les participants de Saint-Hyacinthe, Laval, Longueuil et Trois-Rivières, des mesures spéciales seront prises pour la livraison des biscuits.

Membres du prestigieux jury scientifique de 2016

Marie Marquis, professeure au Département de nutrition

Marie Marquis a mené de front plusieurs études sur le rapport que les Québécois entretiennent avec la nourriture. Elle étudie notamment les motivations, comportements et pratiques alimentaires des enfants, des parents et même des étudiants d'université. Mme Marquis est d’avis que la consommation de biscuits de Noël est un incontournable. L’important est de trouver du plaisir dans chaque bouchée.

Jean-François Masson, professeur au Département de chimie

Jean-François Masson concentre ses travaux actuels sur la chimie de surface, l’élaboration de nouveaux matériaux plasmoniques et l’instrumentation pour effectuer l’analyse clinique de protéines et de médicaments. M. Masson croit d’ailleurs que les biscuits de Noël sont un excellent remède contre bien des maux.

Mario Cappadocia, professeur au Département de sciences biologiques

Mario Cappadocia étudie les barrières intra- et interspécifiques chez les plantes à fleurs. Il s’intéresse particulièrement aux aspects génétiques et moléculaires de l’auto-incompatibilité basée sur les S-RNases chez Solanum chacoense. Gastronome avoué, M. Cappadocia n’a jamais rencontré de biscuit de Noël qu’il n’ait pas aimé du plus profond de son âme.

Louis-Philippe Lafrance, chef exécutif aux Services alimentaires

Diplômé de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, Louis-Philippe Lafrance a passé plus de 20 ans dans les cuisines hôtelières du Hilton et du Fairmount à Québec, Paris, Jérusalem, Tel-Aviv et Mont-Tremblant ainsi qu'au Cameroun. Spécialiste ès gâteaux aux fruits, M. Lafrance attend avec impatience de goûter aux créations de ses futurs compétiteurs.

Jean-Marie Garon, élève de quatrième année du primaire

Fine bouche depuis sa plus tendre enfance, Jean-Marie possède un goût distingué. Reconnu pour avoir préféré, à l’âge de deux ans, la glace du Bilboquet à celle du McDonald’s, il s’applique à la dégustation de biscuits de Noël avec sérieux et rigueur.

Vincent Otth, élève de cinquième année du primaire

Vincent est un jeune homme non seulement gourmand, mais aussi gourmet, qualités qui s'expliquent aisément par ses origines suisses et françaises. Non content de simplement manger: il cuisine plus souvent qu'à son tour et sa spécialité demeure le Soufflé qui souffle. Il envisage une carrière comme gardien de but dans une ligue professionnelle de soccer, ce qui lui permettra de manger une quantité importante de biscuits de Noël chaque année.