Laurence McFalls nommé chevalier de l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne

Walter Leuchs, consul général d’Allemagne à Montréal, et Laurence McFalls, professeur de science politique à l'UdeM.

Walter Leuchs, consul général d’Allemagne à Montréal, et Laurence McFalls, professeur de science politique à l'UdeM.

Crédit : Peter Lewis

En 5 secondes

Laurence McFalls, professeur titulaire au Département de science politique de l’Université de Montréal, a reçu l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne.

Laurence McFalls, professeur titulaire au Département de science politique de l’Université de Montréal, a reçu le 3 décembre l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne pour son rôle clé dans les échanges universitaires entre le Canada et l’Allemagne, de même que pour ses contributions à la science politique en Amérique du Nord au sujet de l’Allemagne

L’Ordre du mérite (Verdienstorden der Bundesrepublik Deutschland en allemand), qui est accompagné de la Croix fédérale du mérite (Bundesverdienstkreuz), est destiné à souligner des mérites acquis au service du pays et de la collectivité. Cet honneur est attribué à des citoyens allemands et étrangers en récompense de mérites acquis dans les domaines social, intellectuel, politique et économique, ainsi que des mérites particuliers acquis au service de l’Allemagne, par exemple dans les secteurs social, caritatif et relationnel.

Le professeur McFalls s’est vu décerner la Croix fédérale du mérite par l’actuel président de la République fédérale d’Allemagne, Joachim Gauck, sur recommandation de l’ambassadeur d’Allemagne au Canada, Werner Wnendt, et du consul général d’Allemagne à Montréal, Walter Leuchs.

Laurence McFalls a obtenu cette distinction en reconnaissance des recherches qu’il mène, depuis 25 ans, sur l’Allemagne et des relations de coopération institutionnelle qu’il a établies à titre de directeur du Centre canadien d’études allemandes et européennes et de cofondateur et directeur de l’International Research Training Group «Diversity: Mediating Difference in Transcultural Spaces», un partenariat entre les universités de Montréal, de Trèves et de la Sarre, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et la Deutsche Forschungsgemeinschaft.