Le Groupe de recherche IF fête ses 40 ans

En 5 secondes

Le Groupe de recherche, qui étudie les processus en jeu dans l’élaboration de projets d’aménagement, célébrait, le 1er décembre, son 40e anniversaire.

Le 1er décembre, une cinquantaine de personnes se sont réunies à la Faculté de l’aménagement de l’UdeM pour marquer le 40e anniversaire du Groupe de recherche IF, le GRIF. «Anciens» chercheurs et doctorants actuels se sont retrouvés afin de souligner l'importance du GRIF dans leur parcours scientifique ou professionnel.

Ce groupe de recherche est aujourd’hui considéré comme un leader international dans l'étude des processus utilisés dans l’élaboration de projets d'aménagement (architecture, urbanisme, paysage, design d'intérieur, etc.) et dans la réalisation de projets de recherche basés sur des études de cas au Canada comme à l'étranger. La particularité du GRIF est de s’intéresser à ce qui est invisible, mais indispensable, dans les projets réalisés.

40 ans d’histoire

Colin Davidson, fondateur du GRIF; Gonzalo Lizarralde, directeur actuel; et Paul Lewis, doyen de la Faculté de l'aménagement.

Crédit : Benjamin Herazo

Si le GRIF a été officiellement reconnu en 1976, ses origines remontent à 1969, lorsque s’est tenu à l’UdeM un congrès de l'Association of Collegiate Schools of Architecture (nord-américaine) visant à débattre de la problématique de l'innovation et de l'industrialisation de la construction et de leurs effets sur la formation des architectes.

Il avait été alors proposé de lancer un bulletin d’information, qui a pris le nom d'Industrialisation Forum (d'où le sigle et le logo «IF»), publié à l’Université par une équipe homonyme – l'Équipe IF. Trente-deux numéros monographiques portant sur divers aspects de cette problématique ont ainsi été publiés jusqu'en 1976, en collaboration informelle avec l'Université fédérale de Rio Grande do Sul (Brésil), l'Université du Caire et le MIT. Six «hors-séries» sont également parus à la suite de conférences organisées par le GRIF aux États-Unis.

Pendant une quinzaine d'années, l'Équipe IF, devenue au fil des ans le Groupe de recherche IF, a lancé des outils documentaires (thésaurus), d'abord avec le Groupe latin, réunissant des chercheurs des centres nationaux de recherche de pays de langue latine, puis pour le gouvernement du Canada et pour l'Institut für Raum und Bau de Stuttgart.

En parallèle, les fondateurs du GRIF offraient des formations, conduisaient des travaux de recherche et organisaient des conférences sur les questions d'organisation dans le domaine des projets d'aménagement, tout en encadrant des doctorants qui reconnaissaient là leurs intérêts scientifiques et professionnels.

Au cours des années, le champ d’études du GRIF a évolué. Deux «filiales» ont ainsi vu le jour: i-Rec (information et recherche pour la reconstruction après les catastrophes naturelles) et Œuvre durable, un regroupement interuniversitaire qui fournit une infrastructure pour la recherche dans ce même secteur. Cette richesse assure un avenir prometteur au GRIF.