Le campus MIL de l’Université de Montréal : un projet majeur appuyé par tous les ordres de gouvernement

Le campus MIL de l'UdeM accueillera le Complexe des sciences, un pôle scientifique d’envergure internationale.

Le campus MIL de l'UdeM accueillera le Complexe des sciences, un pôle scientifique d’envergure internationale.

Crédit : Menkès Shooner Dagenais Létourneux/Lemay/NFOE

En 5 secondes

Le gouvernement du Canada confirme son engagement, dans le cadre du Fonds d’investissement stratégique.

Le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé ce matin un investissement de 84 millions de dollars provenant du Fonds d’investissement stratégique pour la construction du Complexe des sciences sur le campus MIL de l’Université de Montréal. Il en a fait l’annonce en présence du Premier ministre Philippe Couillard, du recteur de l’UdeM, Guy Breton, et de nombreux dignitaires. Cet investissement vient s’ajouter à celui promis par le gouvernement du Québec. 

« Ce projet d’un nouveau campus scientifique bien intégré à ses quartiers environnants, nous le mûrissons depuis des années, souligne le recteur Guy Breton. Au nom de nos étudiants, de nos professeurs des départements de sciences et de toute notre communauté, je remercie les gouvernements du Canada et du Québec des investissements consentis qui feront de ce projet, une réalité. Pour nous, ce n’est pas qu’un nouveau campus, c’est une occasion unique de rapprocher la communauté universitaire des entreprises innovantes, des groupes communautaires et des créateurs qui font de Montréal une ville créative et de savoir. »

Les travaux de construction du complexe des sciences ont débuté cet automne sur le site de l’ancienne gare de triage Outremont. Ce nouveau campus portera le nom de MIL, en référence au milieu de l’île où il se situe.   

De facture moderne, doté d’équipements de pointe et visant la certification LEED, le Complexe des sciences, abritera dès l’automne 2019, les quelque 2000 étudiants et 200 professeurs des départements de chimie, de physique, de géographie et de sciences biologiques. Deux pavillons, d’une superficie totale de 60 000 mètres carrés, abriteront des laboratoires, des salles de classe, des bureaux, une bibliothèque et des espaces de vie.

Le Complexe des sciences sera la bougie d’allumage du campus MIL qui permettra la requalification d’une friche ferroviaire située à la jonction des quartiers Outremont, Mile End, Parc-Extension et de Ville Mont-Royal. Le projet est mené en collaboration étroite avec la Ville de Montréal qui a investi plus de 120 millions de dollars dans les infrastructures du quartier. Le projet générera des retombées positives dans tout le secteur et les territoires environnants. Le campus MIL a d’ailleurs été choisi par la Ville de Montréal comme projet emblématique de son plan de développement durable.

Plus qu’un campus universitaire

La construction donne le coup d’envoi à la création d’un quartier mixte et diversifié, où se côtoieront non seulement étudiants, professeurs et chercheurs, mais aussi travailleurs, résidents, commerçants et visiteurs. D’ici quelques années, le campus MIL accueillera également le département de génie physique de Polytechnique Montréal, un Centre d’innovation numérique et une école primaire à vocation scientifique. À ces établissements à vocation scientifique se grefferont, sur le site ou ses abords, des espaces publics polyvalents, des entreprises innovantes, des projets résidentiels et des commerces.

Déjà, cette vision originale et rassembleuse s’est concrétisée pendant les travaux de préparation du site, comme en témoignent les projets éphémères d’agriculture urbaine réalisés en collaboration avec la communauté ainsi que la construction d’une nouvelle agora conçue par des étudiants à partir de conteneurs recyclés afin d’accueillir des projets artistiques, urbanistiques et communautaires.

Lire aussi l'article «Le campus MIL reçoit de nouveau appuis»

Relations avec les médias