Le campus MIL reçoit de nouveaux appuis

Guy Breton, Philippe Couillard, Denis Coderre, Navdeep Bains et Justin Trudeau ont visité le chanter de construction du Complexe des sciences.

Guy Breton, Philippe Couillard, Denis Coderre, Navdeep Bains et Justin Trudeau ont visité le chanter de construction du Complexe des sciences.

En 5 secondes

Les gouvernements du Canada et du Québec ont confirmé leur appui à la construction du campus MIL de l’UdeM.

Les premiers ministres du Canada et du Québec ont bravé un froid mordant le 16 décembre pour visiter le chantier du Complexe des sciences sur le site du campus MIL en compagnie du recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton, du maire de Montréal, Denis Coderre, et du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, Navdeep Singh Bains.

Par une température de -20 ⁰C et sous un ciel bleu azur, ils ont pu y rencontrer quelques ouvriers déjà à l’œuvre et des étudiants avant de regagner un lieu chauffé à deux pas du chantier pour signer l’entente fédérale-provinciale du Fonds d’investissement stratégique par laquelle Ottawa investit 84 M$ dans le projet, tandis que Québec accorde 145 M$.

Le Complexe des sciences, dont la construction sera terminée en 2019, abritera les activités de recherche et d’enseignement des départements de chimie, de physique, de géographie et de sciences biologiques.

Centre d’innovation majeur au Canada

«Ce sera l’un des plus grands centres d’innovation au pays, a affirmé le premier ministre canadien, Justin Trudeau. Les chercheurs travailleront ensemble dans des installations de calibre mondial pour trouver des solutions aux problèmes auxquels notre pays et notre monde font face.»

«Nous voulons faire du Canada un leader mondial de la transformation des idées en solutions, de la science en technologies, des compétences en emplois et des entreprises naissantes en des entreprises bien établies sur le marché mondial», a-t-il ajouté.

«Il faut que nos établissements soient avant-gardistes, modernes et compétitifs sur la planète pour innover et garder chez nous les meilleurs talents», a déclaré le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui s’est montré particulièrement touché par ce projet: son père, a-t-il rappelé, était professeur de biologie. Et la biologie fait partie des disciplines qui seront enseignées au campus MIL. «Je vous trouve très chanceux, a-t-il lancé en s’adressant aux futurs étudiants. Le Complexe des sciences sera à la hauteur de ce que sont le Québec et Montréal, des endroits reconnus mondialement pour étudier.»

Réinventer l’université… et la ville

De son côté, M. Breton a souligné que la construction du Complexe des sciences sur le campus MIL – situé dans une ancienne gare de triage, à cheval sur les quartiers d’Outremont, de Parc-Extension et du Mile-End – donne le coup d’envoi à la création d’un quartier mixte et diversifié.

Car sur le campus il n’y aura pas seulement les 2000 étudiants et les 200 professeurs et employés du Complexe, il y aura aussi des travailleurs, des résidants, des commerçants et des visiteurs.

Outre le Complexe des sciences, le campus accueillera d’autres établissements, un centre d’innovation numérique et une école primaire à vocation scientifique. «En construisant sur un terrain vacant un campus neuf, un quartier neuf, nous avons la chance de réinventer l’université, mais aussi de réinventer la ville, a fait valoir M. Breton. Ce premier bâtiment fera partie d’un campus qui va reformer le tissu urbain et qui va devenir un moteur d’innovation pour Montréal, le Québec, le Canada. Il sera un véritable quartier moteur.»

Le Complexe, a-t-il poursuivi, sera aménagé pour que les chercheurs et les étudiants de différentes disciplines partagent les mêmes laboratoires, les mêmes lieux d’études. «Le mot “partage” est important parce que la science d’aujourd’hui progresse dans ces lieux de partage», a-t-il signalé.

«C’est une journée historique, a indiqué Navdeep Singh Bains. Nous progressons dans la réalisation de notre vision d’un Canada comme centre mondial d’innovation.»

Lire le communiqué de presse

Suzanne Dansereau
Collaboration spéciale

  • Le Complexe des sciences, accueillera, dès l’automne 2019, quelque 2000 étudiants et 200 professeurs de l'UdeM.

  • Justin Trudeau et Philippe Couillard ont signé une entente qui permet d’importants investissements dans les infrastructures postsecondaires, notamment à l'Université de Montréal.

    Crédit : Amélie Philibert
  • « En construisant sur un terrain vacant un campus neuf, un quartier neuf, nous avons a la chance de réinventer l’université, mais aussi de réinventer la ville » a déclaré M. Breton.

    Crédit : Amélie Philibert
  • De gauche à droite : Carlos J. Leitão, ministre des Finances du Québec, Philippe Couillard, Justin Trudeau, Navdeep Bains, et Marc Garneau, ministre des Transports du Canada.

    Crédit : Amélie Philibert
  • Crédit : Amélie Philibert