Étienne Laliberté remporte la médaille Tansley

En 5 secondes

Le professeur du Département de sciences biologiques est récompensé pour l’excellence de ses travaux en biologie végétale.

Étienne Laliberté, professeur au Département de sciences biologiques et chercheur à l’Institut de recherche en biologie végétale, vient de remporter la médaille Tansley 2016.

Cette distinction, attribuée chaque année par la prestigieuse revue New Phytologist à des chercheurs en début de carrière (étudiants ou chercheurs ayant terminé leur doctorat depuis cinq ans ou moins), vise à souligner la qualité exceptionnelle de travaux en biologie végétale.

M. Laliberté étudie les traits fonctionnels des plantes afin de mieux comprendre et de prédire la distribution des espèces végétales le long de gradients environnementaux. Il s’intéresse en particulier aux interactions entre plantes et sols et à leurs conséquences sur la biodiversité végétale et sur le fonctionnement des écosystèmes terrestres.