Microsoft donne 6 millions de dollars au MILA

Navdeep Bain, Brad Smith, Philippe Couillard et Dominique Anglade

Navdeep Bain, Brad Smith, Philippe Couillard et Dominique Anglade

En 5 secondes

Microsoft investit dans la recherche en intelligence artificielle à Montréal et fait un don à l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal dirigé par le professeur Yoshua Bengio.

Le géant de l’informatique Microsoft annonce un don de 6 millions de dollars à l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA) dirigé par le professeur Yoshua Bengio. Un don de 1 million de dollars est également annoncé à l’Université McGill. Ces dons s’inscrivent dans un élan qui verra les investissements de Microsoft doubler à Montréal dans le secteur de l’intelligence artificielle.

L’annonce de ces investissements a été faite dans le cadre du Forum économique de Davos par le président de Microsoft, Brad Smith, en présence du Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, du ministre de l’Innovation, de la Science et du Développement économique du Canada, l’Honorable Navdeep Bains et de Dominique Anglade, Ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec.

«Microsoft est très enthousiaste à l’idée de collaborer avec les professeurs, les étudiants et la vaste communauté technologique de Montréal, qui devient rapidement une plaque tournante mondiale pour la recherche et l’innovation dans le domaine de l’IA. L’annonce faite aujourd’hui, s’ajoutant à l’ouverture de nos bureaux à Vancouver et à nos travaux pour créer le nouveau corridor d’innovation de Cascadia reliant Vancouver et Seattle, renforce le rôle important que joue le Canada dans les affaires internationales de Microsoft », a affirmé le président de Microsoft, Brad Smith.

Pour le professeur Yoshua Bengio, cet investissement est un gage de confiance de l’industrie dans la qualité et la pertinence des travaux menés au sein des laboratoires de l’Université de Montréal : « tout l’écosystème se met en place pour faire de Montréal une véritable plaque tournante de la recherche, de la formation et de la mise en application de l’intelligence artificielle. Nous sommes particulièrement heureux de constater que le don de Microsoft s’accompagne aussi d’investissements dans Maluuba, une entreprise de Waterloo qui a décidé d'installer ses labos de recherche en apprentissage profond à Montréal pour profiter de la proximité du MILA. Cela reflète un engagement envers toute la communauté montréalaise qui travaille dans le domaine de l’intelligence artificielle. »

« Les investissements de Microsoft prouvent que les Canadiens sont reconnus dans le monde entier pour leur expertise en matière d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique. Ce nouveau domaine de recherche a le potentiel de révolutionner l’informatique en transformant de grandes quantités d’information en renseignements utiles. L’avenir de tout secteur d’activité, qu’il s’agisse de la finance, de la santé, de la fabrication ou du transport, sera façonné par les innovations en matière d’intelligence artificielle. Et la recherche menée au Canada jouera un rôle déterminant dans le développement de cette technologie habilitante, ce qui créera de meilleurs emplois et de meilleures occasions pour les Canadiens », a affirmé Navdeep Bains, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada.

 «La stabilité financière, économique et politique du Québec contribue aujourd'hui à créer un environnement d'affaires prévisible pour les entreprises. Grâce au dynamisme et à la capacité d’innover d’entreprises visionnaires comme Maluuba et au savoir-faire de chercheurs reconnus mondialement tels que M. Bengio, le Québec peut se distinguer dans le secteur de l’intelligence artificielle. Ce domaine d’avenir contribue à propulser notre société vers l’économie numérique», a expliqué Philippe Couillard, premier ministre du Québec.

Relations avec les médias