L’Université de Montréal est l’hôte des 8es Jeux des infirmières et infirmiers du Québec

Les 8es Jeux des infirmières et infirmiers du Québec ont réuni près de 600 étudiants.

Les 8es Jeux des infirmières et infirmiers du Québec ont réuni près de 600 étudiants.

Crédit : Voltaic/Hao Yin

En 5 secondes

La Faculté des sciences infirmières de l’UdeM a récemment accueilli près de 600 étudiants de la province à l’occasion des 8es Jeux des infirmières et infirmiers du Québec.

La Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal a accueilli les 8es Jeux des infirmières et infirmiers du Québec (JIIQ), qui se sont tenus du 20 au 22 janvier. Cette rencontre a réuni près de 600 étudiants (participants, bénévoles et partenaires) venant des 23 établissements collégiaux et universitaires de la province qui offrent une formation dans le domaine infirmier. 

La présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), Lucie Tremblay, et la vice-doyenne aux études de premier cycle et à la formation continue à la faculté, Johanne Goudreau, ont participé aux festivités à titre de partenaires clés des JIIQ 2017.

Les compétitions ont mis à rude épreuve les savoirs et habiletés des concurrents dans divers tests de connaissances et épreuves sportives. L’Université Laval (campus de Québec) a remporté les honneurs des Jeux, devant le campus de Laval de l’UdeM et l’Université du Québec à Chicoutimi. L’établissement collégial s’étant le plus illustré a été l’équipe formée du Collège de Maisonneuve et du Cégep de Victoriaville.

«La relève infirmière était au rendez-vous! Que de belles rencontres avec des étudiants dynamiques, engagés, motivés et prêts à relever des défis. L'avenir du système de la santé est entre de bonnes mains», a déclaré la présidente du Comité jeunesse provincial de l’OIIQ, Jessica Rassy, diplômée de la Faculté des sciences infirmières de l’UdeM. Elle a également félicité les organisateurs, «qui ont su planifier une fin de semaine de compétitions et de réseautage remplie d'énergie, de collaboration et surtout de beaucoup de plaisir!»

Le moment fort de ces 8es Jeux a été la simulation Code Orange. Avec plusieurs acteurs et évaluateurs, les étudiants ont dû intervenir dans une situation fictive d’explosion d’une bombe à la station de métro Édouard-Montpetit. Une formation de 15 minutes avait été auparavant donnée par la coordonnatrice académique des JIIQ, Vanessa Leblanc-Malo, afin que les étudiants puissent intervenir de façon judicieuse. L’évaluation a été réalisée selon la collaboration interprofessionnelle, le jugement clinique et le leadership des participants.

Le comité organisateur, composé d’étudiants et de diplômés de la Faculté des sciences infirmières, est très fier d’avoir réussi à rassembler autant d’étudiants de la relève infirmière, un record dans l’histoire des JIIQ. Leurs commentaires ont été très positifs. Le comité organisateur tient à remercier tous les bénévoles et les personnes-ressources de la faculté et de l’UdeM qui ont contribué à faire de cette fin de semaine un franc succès.

Les 9es Jeux des infirmières et infirmiers seront organisés par les étudiants de l’Université de Sherbrooke sur leur campus principal.

Sur la photo

Les membres du comité organisateur en compagnie de quelques partenaires: Julie Roy, présidente du Comité jeunesse régional de l’OIIQ; Amélie Lefebvre, vice-présidente des JIIQ; Frédérick Roy, coordonnateur des publications des JIIQ; Johanne Goudreau, vice-doyenne aux études de premier cycle et à la formation continue à la faculté; Karianne Nadeau, coordonnatrice des bénévoles des JIIQ; Lucie Tremblay, présidente de l’OIIQ; Samuel Alexis Bisson, coordonnateur sportif des JIIQ; Stéphanie Lachance, trésorière des JIIQ; Maxim Fournier, président des JIIQ; Vanessa Leblanc-Malo, coordonnatrice académique des JIIQ; Caroline Dussault, coordonnatrice des festivités des JIIQ; Marie-Pier Lecours-Cyr, coordonnatrice des commanditaires des JIIQ; et Jessica Rassy, présidente du Comité jeunesse provincial de l’OIIQ.