Décret américain: l’UdeM s’inquiète des effets sur la communauté universitaire

En 5 secondes

L'UdeM s'inquiète des effets du récent Décret promulgué par Donald Trump sur les membres de sa communauté.

L’Université de Montréal est préoccupée des répercussions que le décret, promulgué dernièrement par le président des États-Unis, Donald Trump, risque d’avoir sur les activités de la communauté universitaire internationale, et en particulier sur les activités des étudiants et des universitaires au Canada. Les nouvelles restrictions en vigueur limitent les déplacements des ressortissants de sept pays à majorité musulmane, dont certains sont professeurs ou étudiants et peuvent être appelés, dans le cadre d’échange d’études ou de colloques de recherche, à traverser la frontière canado-américaine.

«La vie intellectuelle universitaire s’appuie largement sur la mobilité des idées et des personnes, affirme le recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton. Nous sommes très inquiets d’une éventuelle détérioration de la qualité des échanges scientifiques transfrontaliers à l’échelle du globe. Le savoir y perdrait, tout comme les sociétés qui croient aux progrès de la connaissance.»

L’Université de Montréal appuie la position d’Universités Canada dans ce dossier et travaillera avec l’organisme pour limiter les effets indésirables de la mesure du gouvernement américain. Dans un communiqué diffusé hier, Universités Canada a tenu à rappeler que «les universités canadiennes continuent d’accueillir les étudiants, les professeurs et les membres du personnel universitaire de partout dans le monde, y compris ceux qui tentent de trouver refuge contre la violence et les préjudices.»

Entretemps, tout étudiant de l’UdeM qui pourrait être touché par le décret américain peut s’adresser au Bureau des étudiants internationaux pour obtenir assistance. Pour les professeurs et les employés de soutien, nous vous recommandons d’en discuter avec le directeur de département, le doyen ou le directeur de service.

La direction de l’UdeM suivra la situation de près et adoptera des mesures, au besoin, pour soutenir les membres de sa communauté.

Relations avec les médias