L’électrobac le plus performant au Québec est à la Faculté de médecine vétérinaire!

En 5 secondes

L'électrobac de la Faculté de médecine vétérinaire a récupéré 783 lbs de petits appareils électroniques en 2016.

Dans la catégorie «établissement scolaire», la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal abrite l’électrobac le plus performant au Québec en 2016. C’est un total de 783 lbs de petits appareils électroniques qui y ont été récupérés, l’équivalent de 4 541 appareils et cela, seulement à la Faculté de médecine vétérinaire, ici à Saint-Hyacinthe. Ajoutons que ces bacs ne se substituent pas à la collecte de piles en vigueur dans différents lieux de l’Université.

Un électrobac est un contenant qui permet aux étudiants, aux professeurs et aux employés de se débarrasser de manière responsable de leurs petits appareils électroniques désuets ou non fonctionnels. Ces types de déchets contiennent en effet du plomb, du mercure et plusieurs autres substances dangereuses qui, une fois dans l'environnement, contaminent graduellement l'air, les sols et les nappes phréatiques.

La Faculté de médecine vétérinaire est d’ailleurs au sommet du classement au sein même de l’Université de Montréal, dépassant les sept autres points de cueillette répartis dans les différents campus et pavillons. Rappelons que l’Université de Montréal et ses écoles affiliées rassemblent près de 75 000 personnes, dont environ 1 200 personnes vivant dans la région maskoutaine. De l’avis du doyen, le Dr Michel Carrier, « cette première place est d’autant plus stimulante pour notre communauté; les gens ont pris cet engagement avec coeur. Je remercie le personnel de la Direction des immeubles, le comité En vert et pour tous et celui du développement durable. C’est aussi grâce à leurs efforts que la communauté a emboîté le pas.».

C’est là une réussite au bénéfice de notre environnement, de saines habitudes et des générations futures de la grande région de Saint-Hyacinthe.

Source :
Stéphane Béranger – Coordonnateur au développement durable
Université de Montréal