Certification STARS: une étoile d’argent pour l’UdeM

En 5 secondes

La certification STARS obtenue par l’UdeM vient attester son engagement concret dans une démarche globale de développement durable.

L’Université de Montréal obtient la certification internationale STARS en développement durable, niveau argent, décernée par The Association for the Advancement of Sustainability in Higher Education. La certification STARS vise spécialement les établissements d’enseignement supérieur; avec plus de 800 établissements agréés, elle demeure la référence sur la scène internationale en matière de développement durable dans le secteur de l’enseignement postsecondaire.

La certification STARS se distingue par son approche très englobante du développement durable: ce ne sont pas seulement les actions concrètes en ce qui concerne le parc immobilier ou les espaces verts qui sont observées, mais bien l’ensemble des activités des établissements d’enseignement comme la recherche et la formation, l’innovation, l’engagement de la communauté sur le campus et à l’extérieur du campus, ainsi que les services de soutien à la mission universitaire. Puisque les données relatives à ce classement sont accessibles en tout temps, la transparence du processus est assurée et la contre-vérification par des tiers est possible.

Un premier bilan en développement durable pour l’UdeM

«Les avantages de prendre part au processus de certification sont multiples pour l’Université de Montréal. De manière tangible, cette participation permet à l’UdeM de réaliser un premier bilan institutionnel en développement durable», explique Stéphane Béranger, coordonnateur au développement durable à l’Université. Le résultat de cet exercice sera présenté à la communauté universitaire au printemps. «Dans une perspective d'amélioration continue, le cadre de travail offert par la certification permet de fixer des objectifs et d’en mesurer l’atteinte», ajoute-t-il. Finalement, cette certification permet à l’ensemble des universités participantes de partager entre elles les résultats et bonnes pratiques quant au développement durable.

Le point fort de l’UdeM: l’enseignement et la recherche

La certification STARS couvre 63 objectifs qui touchent à l’ensemble des aspects d’une université: le volet enseignement et recherche, l’engagement de la communauté – incluant la diversité et la gestion des ressources humaines – et les opérations – qui comprennent les approvisionnements, la planification et l’administration. De plus, des points additionnels peuvent être accordés pour l’innovation et le leadership.

Selon Luc Surprenant, qui a piloté le dossier de candidature de l’Université, la démarche aura permis de constater l’importance du développement durable dans l’enseignement et la recherche à l’UdeM. «Dans 53 des 73 départements de l’Université, on trouve 850 cours qui abordent directement ou indirectement cette thématique. De plus, 214 chercheurs mènent des travaux associés au développement durable», explique-t-il.

L’or pour 2019

Les universités reçoivent une certification STARS de niveau bronze, argent, or ou platine. Avec un résultat de 45,28 %, l’Université se voit décerner le niveau argent. Et elle ne compte pas s’arrêter là. «Cette certification est une excellente nouvelle pour l’UdeM. Nous visons l’or d’ici la fin de 2019, déclare Stéphane Béranger. Pour y arriver, nous souhaitons notamment favoriser le transport actif sur le campus et l’engagement des étudiants dans le développement durable ou bien encore poursuivre le travail amorcé pour aménager un corridor écologique et continuer les projets éphémères sur le campus MIL. Le dépôt de notre prochaine candidature devrait d’ailleurs coïncider avec l’ouverture du Complexe des sciences.»