L’UdeM et le Comité olympique canadien, partenaires des athlètes de haut niveau

De gauche à droite: Chantal Pharand, Daniele Sauvageau , Sandrine Mainville, Manon Simard.

De gauche à droite: Chantal Pharand, Daniele Sauvageau , Sandrine Mainville, Manon Simard.

Crédit : Benoit Mongeon

En 5 secondes

L’UdeM et le Comité olympique canadien concluent une entente visant à soutenir les athlètes dans la poursuite et la réussite de leurs études.

À compter de septembre prochain, l’Université de Montréal, avec HEC Montréal et Polytechnique Montréal, officialisera son accompagnement de nombreux athlètes olympiques, paralympiques et membres des équipes nationales dans la poursuite et la réussite de leurs études grâce à un partenariat avec le Comité olympique canadien (COC).

Cette entente survient dans le cadre du programme Plan de match du COC. L’UdeM rejoint ainsi les rangs du Réseau des établissements d’enseignement du COC pour augmenter son soutien aux étudiants-athlètes dans les limites de sa politique sport-études afin qu’ils connaissent autant de succès dans leurs études que sur la scène sportive mondiale.

L’UdeM travaillera en collaboration avec l’Alliance Sport-Études, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec et l’Institut national du sport du Québec pour encadrer ses athlètes de haut niveau.

Elle offrira par exemple une flexibilité accrue pour atténuer les conflits d’horaire causés par la carrière sportive et désignera une personne-ressource qui guidera les athlètes dans leur parcours universitaire.

«Ce partenariat vient officialiser l’encadrement offert à nos athlètes de haut niveau, a indiqué Louise Béliveau, vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études de l’UdeM. Peu importe leur programme d’études, ils pourront compter sur notre accompagnement. C’est notre façon de leur dire clairement que nous sommes ouverts à nous adapter à leur réalité et que nous voulons favoriser la poursuite de leurs études, le tout dans le respect des objectifs pédagogiques, qui sont les mêmes pour tous nos étudiants. Ces athlètes sont des modèles inspirants pour notre communauté et notre jeunesse et nous sommes fiers de travailler avec eux à travers leur double cheminement.»

«La flexibilité est un facteur incontournable pour nos athlètes qui doivent régulièrement voyager à travers le monde pour des entraînements et des compétitions. Les athlètes qui misent à la fois sur l’éducation et sur le sport réussissent souvent mieux dans ces deux sphères, a mentionné Éric Myles, directeur exécutif, Sport, au COC. Cet engagement contribuera significativement à l’épanouissement global de nos athlètes et, par le fait même, les aidera dans leur après-carrière sportive.»

Danièle Sauvageau comme personne-ressource à l’UdeM

Pour mettre sur pied ce projet, l’UdeM pourra s’appuyer sur l’expérience et les compétences de Danièle Sauvageau, qui travaille au sein du personnel de son programme de sport d’excellence. Mme Sauvageau est engagée d’une multitude de façons auprès des équipes nationales depuis de nombreuses années et a notamment pris part à sept Jeux olympiques en tant qu’entraîneuse, directrice générale et accompagnatrice. Personnalité appréciée des médias, elle est aussi depuis 2008 directrice générale de l’équipe de hockey féminin des Carabins.

«Ça faisait longtemps qu’on cherchait un moyen efficace d’intégrer les athlètes de haut niveau dans notre structure organisationnelle, a affirmé Manon Simard, directrice du sport d’excellence à l’UdeM et elle-même ancienne nageuse de l’équipe nationale. Avec une approche personnalisée, nous serons dorénavant en mesure de les accompagner et de les suivre de façon beaucoup plus concrète.»

«Danièle est une grande dame du sport qui apporte une expertise unique, par ses connaissances tant du milieu du sport de haut niveau que de l’environnement universitaire, a ajouté Mme Simard. Elle saura guider les athlètes sur le plan de leurs études tout en comprenant les enjeux propres à leur carrière sportive et travailler avec leurs entraîneurs au besoin.»

Le campus de l’UdeM regroupe déjà plus d’une vingtaine d’athlètes olympiques, paralympiques et membres d’équipes nationales. Cette nouvelle structure leur permettra donc de bénéficier d’un encadrement supérieur tout en offrant la possibilité à plusieurs autres d’y amorcer leurs études.

Relations avec les médias

  • Benoit Mongeon
    Carabins de l’Université de Montréal
    Tél: 514-343-6458