Johanne Goudreau remporte le prix Florence de l'OIIQ

Johanne Goudreau

Johanne Goudreau

Crédit : OIIQ

En 5 secondes

La professeure en sciences infirmières de l’UdeM est honorée pour sa contribution exceptionnelle à l’enseignement et au développement de la pratique infirmière par ses travaux de recherche.

Johanne Goudreau, professeure à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal, a reçu le prix Florence, de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), dans la catégorie Enseignement et recherche en sciences infirmières.

Ce prix souligne la contribution exceptionnelle de Mme Goudreau à l’enseignement, à l’avancement des connaissances et au développement de la pratique en sciences infirmières par ses travaux de recherche. L’OIIQ reconnaît ainsi la qualité de son enseignement, de son encadrement auprès de stagiaires et de ses travaux de recherche, mais aussi son dévouement et sa passion pour les soins infirmiers.

Vice-doyenne aux études de premier cycle et à la formation continue, Mme Goudreau a acquis une expertise reconnue internationalement quant à la formation des infirmières, en travaillant notamment sur l’approche par compétences. Cette méthode permet de faire le lien entre la théorie et les stages en facilitant la transition des apprentissages théoriques vers la pratique clinique.  

Chercheuse au Centre d’innovation en formation infirmière, Johanne Goudreau mène des projets de recherche sur le développement du raisonnement clinique infirmier, tant en formation initiale qu’en développement professionnel. Elle s’intéresse entre autres à la pratique réflexive et au portfolio électronique comme moyens pour soutenir le développement du raisonnement clinique. Par ailleurs, elle possède une expertise clinique en soins de première ligne, domaine dans lequel elle poursuit des travaux avec l’équipe de recherche en soins de première ligne du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval.