Serge Rossignol récompensé pour ses travaux en physiologie

Serge Rossignol

Serge Rossignol

En 5 secondes

Le professeur Serge Rossignol est récompensé pour son apport important à la recherche en physiologie.

Serge Rossignol, professeur au Département de neurosciences de l’Université de Montréal, a remporté le Sarrazin Award Lectureship, de la Société canadienne de physiologie. Il est ainsi honoré pour ses contributions exceptionnelles à la recherche en physiologie. Cette distinction lui sera remise au cours d’une conférence qu’il prononcera à l’occasion de la rencontre annuelle de la Société, le 27 mai.    

Les recherches de Serge Rossignol sur la locomotion et le contrôle de la motricité, notamment la récupération fonctionnelle après des lésions spinales, sont des incontournables. Ses travaux ont éclairé les mécanismes de plasticité du système nerveux et les capacités alors insoupçonnées de régénération de la moelle épinière. Grâce à lui, les connaissances relatives au traitement des dommages médullaires et à la réhabilitation des patients qui en sont victimes ont connu de remarquables progrès.

Les travaux du professeur Rossignol ont en outre été déterminants dans le développement des neurosciences au Québec. Pendant 13 ans, il a dirigé le Centre de recherche en sciences neurologiques (CRSN), un centre multidisciplinaire et qui rassemble des chercheurs de plusieurs établissements. L’ouverture du CRSN s’est avérée décisive pour le positionnement des sciences neurologiques québécoises sur la scène mondiale. Serge Rossignol a été le principal instigateur de la création, en septembre 2013, du Département de neurosciences à l’Université de Montréal.