L’École de relations industrielles rayonne à l’étranger

En 5 secondes

L’École de relations industrielles devient l’hôte principal de la Compétition interuniversitaire de négociation.

La 8e Compétition interuniversitaire de négociation s’est tenue à l’École de relations industrielles les 16 et 17 mars. Cette activité réunit chaque année des universités canadiennes et québécoises autour d’épreuves d’analyse stratégique et de négociation multipartite appliquées au domaine des relations industrielles (gestion des ressources humaines, relations de travail, santé et sécurité au travail).

Ces dernières années, les vainqueurs de la compétition s’engageaient à accueillir les représentants des universités partenaires l’année suivante. Mais en raison de l’accueil que l’École de relations industrielles a réservé aux participants et de la qualité de l’organisation mise en place, l’Université de Montréal a été officiellement désignée pour organiser annuellement cette rencontre, indépendamment de l’issue de la compétition.

En accordant aux organisateurs de l’UdeM une aide de 2000 $, la Direction des affaires internationales a grandement contribué à l’atteinte de ce niveau d’excellence.

Afin de renforcer ses relations internationales, l’École de relations industrielles travaille à permettre l’intégration de nouveaux partenaires à la compétition. Grâce à ses efforts, la Capital University of Economics and Business de Pékin a pu y participer pour la deuxième année de suite, tandis que l’Université Rutgers (États-Unis) y prenait part pour la première fois. L’année prochaine, l’École de relations industrielles souhaite accueillir l’Université Renmin (Chine) et Sciences Po (Paris).