David Lafrenière remporte la médaille d'or Harvey B. Richer

L'astrophysicien David Lafrenière.

L'astrophysicien David Lafrenière.

En 5 secondes

Le professeur du Département de physique est récompensé pour l’excellence de ses travaux en astronomie.

David Lafrenière, professeur au Département de physique de l’Université de Montréal et chercheur à l’Institut de recherche sur les exoplanètes est le lauréat de la médaille d’or Harvey B. Richer.

Ce prix, remis tous les deux ans par la Société canadienne d’astronomie, reconnaît des contributions majeures apportées à la discipline par un astrophysicien canadien en début de carrière.

Spécialiste des corps de faible masse, des naines rouges, des naines brunes et des exoplanètes, David Lafrenière s’est démarqué très tôt dans ses activités de recherche en ayant participé à la première détection d’exoplanètes par l’imagerie directe, en 2008. Il a conçu la méthode de traitement d’image Locally Optimized Combination of Images, qui permet d’améliorer le contraste des images. Il est aujourd’hui un chef de file dans la caractérisation des atmosphères d’exoplanètes grâce à la spectroscopie de transit à l’aide de l’instrument NIRISS du futur télescope spatial James-Webb.

David Lafrenière recevra son prix à l’occasion de l’assemblée annuelle de la Société, qui se déroulera du 30 mai au 1er juin à Edmonton.