Transformation institutionnelle: la tournée à mi-parcours

Plus de 200 employés se sont réunis au pavillon Roger-Gaudry pour assister à l'une des présentations du plan d'action 2016-2021 de la transformation institutionnelle.

Plus de 200 employés se sont réunis au pavillon Roger-Gaudry pour assister à l'une des présentations du plan d'action 2016-2021 de la transformation institutionnelle.

Crédit : Magalie Dagenais

En 5 secondes

Le recteur Guy Breton et le vice-recteur Jean Charest sont en tournée auprès de la communauté de l’UdeM afin de présenter le plan d’action 2016-2021. Rencontre de mi-parcours.

Ce n’est pas tous les jours qu’on réunit dans une même salle des gens d’unités aussi variées que la Direction de la prévention et de la sécurité, les Bibliothèques, la Direction des immeubles, la Faculté des études supérieures et postdoctorales. C’était pourtant le cas le 12 avril dans un amphithéâtre bondé du pavillon Roger-Gaudry. Plus de 250 employés de tous les horizons – professeurs, techniciens et corps de métier, professionnels, cadres – avaient alors accepté l’invitation du recteur Guy Breton et du vice-recteur Jean Charest. Au menu de la rencontre: la présentation des grandes lignes du plan d’action 2016-2021 de la transformation institutionnelle.

Depuis le 21 mars et jusqu’à la mi-mai, MM. Breton et Charest parcourent les différents pavillons de l’UdeM pour présenter aux facultés et aux services le plan d’action issu de la vaste consultation effectuée auprès de la communauté universitaire en 2016. Et l’intérêt des employés est au rendez-vous. «Nous en sommes à près de 1000 personnes rencontrées et l’enthousiasme des participants est frappant. Il y a une réelle adhésion au plan d’action», déclare Jean Charest.

Une importante démarche de validation

C’est à M. Charest, vice-recteur aux ressources humaines et à la planification, que revient la responsabilité de ce dossier. Au-delà de la simple diffusion des détails du plan d’action sur le site Web de la transformation institutionnelle, c’est l’idée d’entrer en contact direct avec la communauté qui le motive, ainsi que le recteur, à mener ces rencontres.

«Avec la tournée, c’est un dialogue que nous voulons poursuivre. Nous avons fait ce que nous croyons être la meilleure synthèse de la consultation, mais il demeure important que nous la validions auprès de la communauté.» La tournée est donc une occasion d’échanger des idées et des points de vue avec les employés, y compris en anticipant les changements annoncés. «Certaines personnes nous écrivent, d’autres nous parlent dans les corridors, et les rencontres nous permettent de constater que les gens adhèrent à ce que l’Université met de l’avant.»

1-5-25

Le plan d’action 2016-2021 constitue l’aboutissement concret de la démarche de transformation institutionnelle. Il s’articule autour de 5 engagements et 25 actions, dont certaines ont été entreprises et d’autres le seront au cours des prochains mois et de la prochaine année. En termes de gouvernance, un vice-recteur ou une vice-rectrice agit à titre de porteur du dossier pour chaque action; un responsable désigné a la charge de sa mise en œuvre avec l’aide d’un groupe de travail, qui rassemble des employés de tous les secteurs et de toutes les fonctions.

Favoriser l’engagement de tous

Bien que certains employés soient engagés de manière plus directe que d’autres dans le processus, il y a selon Jean Charest plusieurs façons de participer à la transformation institutionnelle. Des appels à la communauté sont à prévoir, sous diverses formes. «Au quotidien, nous souhaitons que tout employé se sente interpellé par l’une ou l’autre des actions envisagées et même qu’il nous suggère des améliorations à nos façons de faire.»

En cette fin de rencontre du 12 avril, le recteur a abondé dans ce sens lorsqu’un employé lui a demandé ce qu’il pouvait faire pour devenir un acteur du changement: «Adhérez au processus. Faites tomber les résistances. Et dites à tous ceux et celles que vous côtoyez que vous contribuez au renouvellement d’une grande université.»

  • Le plan d’action 2016-2021 s’articule autour de 5 engagements et de 25 actions.

    Crédit : Magalie Dagenais
  • Depuis le 21 mars, MM. Breton et Charest parcourent les différents pavillons de l’UdeM pour présenter aux facultés et aux services le plan d’action 2016-2021.

    Crédit : Magalie Dagenais
  • Crédit : Magalie Dagenais