Migrations et personnes réfugiées: quels défis, quels enjeux?

En 2015, le nombre de déplacés et réfugiés ayant fui conflits et persécutions dans le monde a atteint le niveau record de 65,3 millions de personnes.

En 2015, le nombre de déplacés et réfugiés ayant fui conflits et persécutions dans le monde a atteint le niveau record de 65,3 millions de personnes.

Crédit : AP photo/Matthias Schrader

En 5 secondes

Le 9 mai, l’Université de Montréal recevra la présidente internationale de Médecins sans frontières Joanne Liu et la sociologue Saskia Sassen, à l’occasion de la 3e Conférence de la montagne.

Dans son rapport annuel publié en juin 2016, le Haut-Commissariat aux réfugiés annonçait que le nombre de déplacés et réfugiés ayant fui conflits et persécutions dans le monde avait atteint, en 2015, le niveau record de 65,3 millions de personnes.

Qui sont ces personnes déplacées? Pourquoi émigrent-elles? Comment faire face aux crises humanitaires successives qui secouent le monde depuis des dizaines d’années? Quels sont les défis et les enjeux des populations déplacées? Et ceux des pays d’accueil et des organisations non gouvernementales?

Ce sont quelques-unes des questions auxquelles tenteront de répondre Joanne Liu, présidente internationale de Médecins sans frontières, et Saskia Sassen, professeure Robert S. Lynd de sociologie à l’Université Columbia, le 9 mai prochain, à l’occasion de la 3e Conférence de la montagne, organisée par l’UdeM.

Présentation des conférencières

Professeure au Département de pédiatrie de la Faculté de médecine de l’UdeM, son alma mater, Joanne Liu travaille pour Médecins sans frontières (MSF) depuis plus de 20 ans et a été élue présidente internationale de l’organisme en 2013. Spécialisée en médecine pédiatrique au CHU Sainte-Justine, la Dre Liu est intervenue pour MSF auprès des réfugiés maliens en Mauritanie et des victimes de la guerre en Syrie. En 2014, elle a dirigé une campagne sollicitant l’aide de la communauté internationale lors de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Ardente défenseuse du travail de terrain accompli par MSF, la Dre Liu œuvre pour la promotion de soins de qualité orientés vers les patients et cherche à attirer l’attention à ce sujet sur la scène de la santé mondiale.

Saskia Sassen est professeure Robert S. Lynd de sociologie à l’Université Columbia et membre de son comité sur la pensée globale, dont elle a assumé la présidence jusqu’en 2015. Tout au long de ses 30 années de recherche, elle a entrepris chacune de ses études avec un postulat de départ inattendu et contre-intuitif dans le but de remettre en cause la vérité établie. Ses travaux se concentrent entre autres sur l’immigration, la mondialisation, les inégalités et les genres. Elle est l’auteure de 8 livres, traduits en 20 langues, et de plus de 100 articles universitaires publiés dans des revues spécialisées. Son dernier livre, Expulsion: brutalité et complexité dans l’économie globale, paru en 2014, traite des expulsions subies dans le contexte de crises financières ou encore de rachats de terres agricoles par les États.

Les débats seront modérés par Christian Nadeau, professeur au Département de philosophie de l’Université de Montréal.

La conférence sera suivie d'une période d’échanges avec le public.

Plus d'informations

«Migrations et personnes réfugiées: quels défis, quels enjeux?»
Mardi 9 mai 2017 à 18 h
Amphithéâtre Ernest-Cormier (salle K-500), pavillon Roger-Gaudry
Entrée gratuite sur inscription
Plus d’information sur les Conférences de la montagne